Magazine Culture

Retour vers le passé de… Cartier-Bresson au Centre Pompidou

Publié le 06 avril 2014 par Artyficielles

henricartier

Moments saisis, fugaces, une pénétration progressive dans le XXème siècle, historique, sociale : voilà l’exposition que j’ai découverte au Centre Pompidou ; un XXème siècle riche, vivant, violent au travers des yeux du plus reconnu des fondateurs de l’agence Magnum Photos.

 © HENRI CARTIER-BRESSON / MAGNUM PHOTOS, COURTESY FONDATION HENRI CARTIER-BRESSON

© HENRI CARTIER-BRESSON / MAGNUM PHOTOS, COURTESY FONDATION HENRI CARTIER-BRESSON

Pionnier du photo-journalisme, dont l’œuvre avait déjà été saluée par une rétrospective que lui a consacré le MoMa de New York en février 1947, Cartier-Bresson a véhiculé sa vision du monde qu’il a parcouru, tel un insatiable globe-trotteur, toujours militant et engagé.

DERRIÈRE LA GARE SAINT-LAZARE, PARIS, 1932 © HENRI CARTIER-BRESSON / MAGNUM PHOTOS, COURTESY FONDATION HENRI CARTIER-BRESSON

DERRIÈRE LA GARE SAINT-LAZARE, PARIS, 1932 © HENRI CARTIER-BRESSON / MAGNUM PHOTOS, COURTESY FONDATION HENRI CARTIER-BRESSON

Quelle richesse ! Quelle profusion ! Les êtres, les événements, les moments… tout avait de l’importance dans son regard. Plus de 500 photographies, dessins, peintures films et documents sont présentées au Centre Pompidou.

Le public (re)découvre un artiste et un être multiple : de ses relations avec les Surréalistes à son abandon progressif du reportage de presse après la création de Magnum Photos (toujours en 1947), en passant par son engagement militant auprès de la presse communiste et ses essais au cinéma avec Jean Renoir, il s’est mis au service du XXème siècle pour mieux le faire partager à ses congénères.

Tout au long de son activité photographique, il n’a eu de cesse d’immortaliser l’Histoire, au travers d’événements politiques comme le couronnement du roi George VI en mai 1937 ou les funérailles de Gandhi, dont il en analyse l’impact sur les foules.

Sa Photographie est profondément "humaine", tournée vers chacun des pays ou continent qu’il étudiait et scrutait même. Cette "anthropologie visuelle" passait par la vie des corps dans les villes, le rapport de l’homme à la machine, le rapport de l’homme avec le pouvoir, les foules, l’essor de la société de consommation, etc.

Une rétrospective saisissante du Monde et de son Histoire présentée au Centre jusqu’au 9 juin  !

A ne surtout pas manquer !!!

Centre Georges Pompidou
Place Beaubourg
75004 Paris 4

Horaires : 11h-21h | fermé le mardi



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artyficielles 996 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine