Magazine Cinéma

Le coeur a ses raisons: l'amour dans une communauté qui n'a pas prévu cela!!

Par Filou49 @blog_bazart
06 avril 2014

coeur raisonsLe Coeur a ses raisons, dont le DVD est sorti le 05 mars dernier (chez ARP) est une vraie curiosité puisque c'est   est le premier film réalisé par une juive ultra-orthodoxe, Rama Burshtein, née à New York, mais qui a ensuite été tourner puis vivre  en Israël.

Pour son premier film, la jeune cinéaste n'a pas voulu tourner un documentaire sur les rites religieux, mais traiter des sentiments amoureux chez plusieurs protagonistes de  la communauté hassidique de Tel-Aviv, une communauté dans laquelle les traditions et la grande rigidité morale empeche largement les épanchements du coeur.

On y suit Shira, 18 ans, qui au sein d’une famille juive orthodoxe deTel Aviv, rêve de mariage avec un jeune homme entr'aperçu un jour Mais lorsque sa sœur ainée Esther meurt en couches, Yochay, son beau-frère, est poussé par la communauté à partir se marier en Belgique. Sa mère a une meilleure idée : et si Shira épousait Yochay ? Entre le cœur et la raison, Shira devra choisir.

Le coeur a ses raisons: l'amour dans une communauté qui n'a pas prévu cela!!

Malgré ce scénario parfaitement romanesque et qui tient un peu du marivaudage amoureux, la mise en scène s'approche presque d'un documentaire tant la caméra est au plus près des acteurs et la mise en scène sans aucune fioriture. Le coeur a ses raisons propose donc une approche terriblement réaliste d'une communauté recluse sur des principes particulièrement rigides et que l'on pourrait juger un peu hors du temps. La cinéaste, appartenant à cette communauté se garde bien de porter le moindre jugement et le moindre parti pris, ce qui donne une vraie force à ce portrait.

En revanche, sur l'aspect plus sentimental du film, Le coeur a ses raisons déçoit un peu... En effet, malgré la très brillante interprétation de la comédienne Hadas Yaron ( récompensée du prix d'interprétation féminine à la Mostra de Venise de 2012) , on attendait plus de passion, plus de trouble dans un long métrage qui se voulait, selon les intentions de la cinéaste, comme une transposition moderne des personnages de la célèbre auteur anglaise Jane Austen. On ne comprendra jamais vraiment les réelles motivations des personnages, qui paraissent vraiment trop opaques pour toucher et émouvoir...

Au final, le film a plus de raison que de coeur et j'avoue que j'aurais préféré le contraire.... mais pour qui s'intereresse à la vie dans des communautés très éloignées de la notre, le film présente un intérêt évident.

LE COEUR A SES RAISONS : BANDE ANNONCE VOSTF


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines