Magazine High tech

Une maison intelligente capable de diagnostiquer ses occupants

Publié le 08 avril 2014 par Pnordey @latelier

Tecnalia présente un nouvel équipement pour la maison capable de détecter les premiers symptômes de maladies neuro-dégénératives.

Le vieillissement de la population est décidément au cœur des enjeux de demain comme l’atteste le premier rapport dressé la semaine dernière sur la Silver Economie. Parmi les adaptations structurelles nécessaires, ce dernier soulignait la demande croissante de logements équipés et adaptés aux personnes âgées. C’est dans ce contexte que le centre de recherche espagnol Tecnalia a développé un concept de maison intelligente.  Ce concept repose sur un diagnostic précoce des maladies neuro-génératives telle que la maladie d’Alzheimer dont les estimations font état d’une personne atteinte sur 85 d’ici 2050, soit  quatre fois plus qu’en 2005 (d’après les travaux de R. Brookmeyer, E. Johnson, K. Ziegler-Graham et HM Arrighi de l’Université John Hopkins,). Le concept s’appuie sur les changements de comportements de la personne atteinte, premiers symptômes de maladies neuro-dégénératives.

Un système connecté pour la maison

S’appuyant sur un vaste réseau de capteurs, notamment sonores, le système peut détecter la présence de la personne dans les différentes pièces, l'ouverture et la fermeture des portes, des fenêtres, des tiroirs, l'allumage et l'extinction des lumières, l'utilisation d'appareils ménagers , de la télévision mais aussi le temps passé au lit, sur le canapé ou encore l'utilisation de robinets, etc. Ainsi, répartis dans toute la maison, ces capteurs peuvent très rapidement notifier à un proche de la personne un changement dans les habitudes de celle-ci. Modification du sommeil, des habitudes alimentaires comme l’arrêt de consommation de repas chauds, inactivité croissante : tous ces changement dans la réalisation des activités de la vie quotidienne de l’habitant sont très souvent symptômes de troubles liés aux maladies neuro-génératives. Détecter la maladie dès les premiers stades de la détérioration cognitive accroît les chances d’améliorer la qualité de vie du patient.

Repousser la dépendance

La première étape du déploiement de cette technologie se concentre tout d’abord sur les maisons de retraite et les appartements supervisés afin d’améliorer la prise en charge des patients et leur qualité de vie. Mais Tecnalia rapporte que 70% des personnes de plus de 70 ans préfèrent continuer de vivre dans leur propre maison* plutôt que d’être placées dans une maison de soins spécialisée. Face à ce constat, le centre de recherche a pour ambition de développer la technologie des dispositifs d’assistance. Ainsi, le système permettra également aux gens de recevoir de l'aide dans leurs activités quotidiennes, par exemple, au moyen d'alarmes ou de robots domestiques. Issu de trois années de recherche, le prototype du système vient d’être installé dans les locaux de Tecnalia à Zamudio (Biscaye, Pays Basque).

*(d’après les données d’IMSERSO (Institut espagnol des personnes âgées et services sociaux)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pnordey 18702 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines