Magazine Culture

Des nouvelles d'un Jean-Luc Mélenchon en forme

Par Sergeuleski


"Il faut en finir avec l'Europe d'Hollande et... par lepartidegauche


   Quand Mélenchon communique les chiffres du CSA à propos de la répartition du temps de parole dans les médias durant les élections municipales - notons que BFMTV aura consacré 46% de son temps d'antenne au FN -, Mélenchon confirme que les médias dominants sont intéressés par deux partis seuls : le FN et Marine le Pen pour l'audience, et le PS  - sa présidence et son gouvernement -, au nom d'une allégeance aujourd'hui incontestable  : l'atlantiste et le sionisme (excusez ce pléonasme !) ; d'autre part, tous néo-libéraux, tous acquis à la Commission européenne et à ses exigences de BFMTV à France 2.

Durant cet entretien, Mélenchon nous confirme que le Front de gauche, uni, ne votera pas la confiance au gouvernement Valls tout en relevant avec ironie le fait que les 83 députés PS opposés à la nomination de Manuel Valls soutiendront néanmoins, le moment venu, ce même gouvernement.

En ce qui concerne les Européennes, tous unis là aussi, un front commun anti-commission sera constitué. Reste à savoir si le Front de gauche en général, et le parti de gauche en particulier, Mélenchon en tête, sauront approcher les Ecologistes, parti farouche, toujours un peu vierge de coeur et puceau d'esprit qui n'aime rien tant que les préliminaires (normal... les femmes y occupent une place de choix !) avec souplesse et tact, et ce afin d'élargir ce front anti-commission européenne, condition nécessaire à la poursuite du démantèlement du PS et de la chute de tout son personnel politique dans nos régions, départements, cantons, villes et villages... en attendant d'être en mesure de reconstruire une vraie gauche de gouvernement.

Les semaines qui viennent nous le diront.

   En attendant, saluons un Jean-Luc Mélenchon combatif qui ferait bien, toutefois, d'oublier le FN qui ne saurait en aucun cas être un problème pour la Gauche, la vraie, à l'heure où l'électorat est mobilisé à  grand renfort d'abstention et de vote contestataire contre un PS dont il n'y a plus rien à attendre.

______________________

Pour prolonger, cliquez : Continuer de porter la crise au coeur du PS



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergeuleski 6225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines