Magazine Concerts & Festivals

Les Barbeaux - Cité Culture - Laeken- le 6 avril 2014

Publié le 06 avril 2014 par Concerts-Review

Le barbeau affectionne les zones caillouteuses pour mieux retourner les pierres où se trouvent ses repas...

En été,   l'Orb est envahi de barbeaux.

1970873_841305462550164_886898243_n.jpg

A Béziers sur Orb sévissent d'autres Barbeaux, à l'esprit  vif et jovial et maniant accordéon, violon, basse, batterie et guitare.

En ce doux mois d'avril, les Bitterois ont décidé de saluer les viviers belges: le KultuurKaffee, une FNAC, le Vooruit et, ce dimanche, la Cité Culture, remplie de gosses qui auront dansé comme  des braques en ce début de congé pascal.

10176022_841305205883523_2009703711_n.jpg

Fab, ça te dit, un groupe du Languedoc?

Oc, mais de quoi s'agit-il?

D'un ensemble pratiquant une 'world music' teintée de folk, de rock, chanson française, latin vibes, cumbia, gypsy/mediterranean swing, musicas del mundo, etc... tantôt festive, tantôt mélancolique, tantôt subversive, tantôt tendre.

Calou Tenza - accordéon, chant/ Gaby Dessaux - violon/ Jean Dona, alias Jano- guitare/ Ludo Criado - basse, chant / Romain Maraval - batterie, chant,  ont déjà quelques années de métier, ont pondu quatre albums, le dernier 'Le Bal des Barbillons' étant destiné à un public de 7 à 77 ans, ils savent comment esbaudir le spectateur.

10245442_841305522550158_1644587192_n.jpg

Un, dos, tres... ' En el bar' , en occitan,un premier tourbillon ardent.

1456634_841305115883532_554595941_n.jpg
Comme d'habitude ton cerveau avance quelques noms: Les Négresses Vertes, bien sur, les Ogres de Barback , Debout sur le Zinc, et autres groupes festifs liés au concept musiciens de rue.

Un violon balkanique virevoltant amorce le grisant et coloré' Tira Chaquetas' , en fondu enchaîné le pimenté  ' Pastillero' voit les loupiots se trémousser comme des dératés.

Une première échappée de Gaby et de son violon tzigane pendant un titre labellisé 'Batuk' sur la playlist, il vire  ' Me Gusta' à la Manu Chao.

Bouillonnant et éloquent... cela devient de plus en plus compliqué de rester sagement assis sur son siège, l'article proposé invite à la danse.

Avé l'accent occitan, le poétique ' Soleil' et son côté musette parle au coeur, les virtuoses embrayant sur le chant partisan ' Viento de Libertad' nous rappelant le mouvement des Indignados.

10168218_841305262550184_1392376486_n.jpg

10171660_841305279216849_1748772985_n.jpg

Je vous invite au bistro, 'Le Café des Gens'. Pastis ou petit rosé, chacun paye sa tournée en souriant.

El Caudillo, la Guerre d'Espagne, les atrocités, ne pas oublier ... ' Guerillero', en fermant les yeux tu revois des fragments de 'Land and Freedom' de Ken Loach.

Superbe, merci, Messieurs!

On quitte l'Espagne pour la Verte Erin, une gigue folle et un violon exubérant, applaudis à tout rompre.

'Le sang du Papet' ramène calme et émotions avant de repartir sur des chemins plus agités avec 'Blanco Y Negro'.

La setlist n'est plus vraiment fiable, Laeken a eu droit à un gypsy swing à la   Goran Bregović  avant le retour en pays ibérique avec un flamenco enivrant, pour terminer en force avec la chanson à boire dédiée aux curés.

"Vive les curés libres" s'exclame le grand Charles et Les Barbeaux balancent ' Je chante dans le vent', une histoire qui peut plaire à Monseigneur Vangheluwe qui aime bien les petits garçons et les petites filles.

Cette sacrée sarabande clôt le concert 'normal'.

1491621_841305575883486_964620836_n.jpg

Bonne humeur générale et bis!

Pour les cocus, ' Los Cuernos' associé à 'Arrancane'.

Une leçon d'espagnol ludique afin que la classe de mademoiselle Dezanghere puisse entonner les choeurs de 'Kirikiki'.

Carré blanc pendant 'Les Filles de la Route', une java démentielle qui précède un  'Lagrima Negra', plus farandole que bolero/son.

'Los Pulmones Verdes', introduit par un violon plaintif mais muant très rapidement en fiesta délirante, met fin à ce concert glorieux.

1452448_841305619216815_1969910773_n.jpg

Séquence publicitaire... Les Barbeaux seront à Dranouter début août!

La bande-annonce:

 "De zotte bende van Les Barbeaux komt helemaal uit het zuiden van Frankrijk om ons te komen verwarmen met een bruisende mix van gypsy, swing en chanson! Ideale feestmuziek om de Palacetent op z’n kop te zetten vrijdagavond 1 augustus."

Courrez - y!

Photos: FABIENNE picturelle CRESENS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 33908 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte