Magazine Culture

Ce que cache ton nom, Clara Sanchez

Par Maliae

Ce que cache ton nomRésumé : Sandra, jeune femme d’une trentaine d’années, sans véritables attaches, enceinte d’un homme qu’elle vient de quitter, s’installe dans un village isolé de la côte est espagnole. Sur la plage où elle passe ses journées, elle fait la connaissance d’un couple d’octogénaires norvégiens, les Christensen. Rapidement, ils la prennent sous leur aile et la traitent comme la petite-fille qu’ils n’ont jamais eue. Mais un vieil homme tout juste débarqué d’Argentine va venir perturber cette belle entente : Julián, survivant du camp de Mathausen, révèle à Sandra le véritable visage des Christensen. D’abord méfiante, elle finit tout de même par se rendre à l’évidence. Le couple ne semble-t-il pas l’attirer chaque jour davantage dans ses filets ? Mais elle ne se rend pas encore compte que la connaissance de la vérité met sa vie en danger. À moins qu’elle ne lui donne un but, et lui permette de grandir…

Avis : Merci aux éditions le livre de poche pour l’envoie de ce livre.
J’ai tout de suite été plongée dans cette histoire et son ambiance assez glauque et malsaine m’a donné des frissons. C’est vrai qu’il ne se passe finalement pas grand chose, il y a quelques rebondissements et quelques passages qui m’ont plutôt fait flipper, mais j’ai trouvé que ça restait assez doux et je m’attendais à bien pire. Néanmoins, j’ai quand même passé tout le bouquin à stresser, parce que Sandra se retrouve prise dans une toile d’araignée, côtoyant le mal à l’état pur, mal dont elle ne sait pas grand chose mais qui petit à petit va apparaître chez ce couple de vieux chez qui elle va habiter.
Le style est très prenant, tout au long du livre, on a le droit soit au point de vue de Sandra, soit celui de Julian, et cela donne beaucoup de rythme à l’histoire, d’autant plus que des fois on a la même scène mais raconté et vécu différemment ce qui est vraiment sympa. Je ne me suis pas du tout ennuyée en lisant, et j’avoue l’avoir lu très vite car je voulais savoir le fin mot de l’histoire.
Au niveau des personnages, j’ai adoré Julian, mais détesté Sandra, je trouvais qu’elle était une vraie tête à claque, elle prend toutes les mauvaises décisions, et il n’y a que vers la fin qu’elle évolue et que je me suis un peu attachée à elle. Les autres personnages m’ont tous fait froid dans le dos.
L’histoire repose sur l’idée de la vengeance, de l’incapacité de Julian à oublier (ce qui est compréhensible vu ce qu’il a vécu), sur ces petits vieux qui ont l’air bien gentils et qui en fait ont fait des choses atroces et n’ont aucun remord pour cela. Ça m’a vraiment touché, parce qu’ils donnent l’impression d’être capable de tout, ils sont manipulateurs et égoïstes, ils ne pensent qu’à leur propre désirs sans se soucier des autres. J’ai stressé pour Sandra et pour son bébé, de se retrouver dans un monde aussi impitoyable (surtout qu’elle est assez tête de linotte).
En bref, j’ai passé un moment assez déroutant avec ce livre, j’ai pas mal stressé, j’ai été touché par le dénouement – que j’ai trouvé un brin triste, et il a su me transporter.

Challenge : 

52_liv10


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maliae 1192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines