Magazine Humeur

Régions: Pourquoi vouloir en réduire le nombre de moitié?

Publié le 08 avril 2014 par Pierre Thivolet @pierrethivolet
Manuel Valls propose de réduire le nombre de régions de moitié ? C'est une vieille lune qui a l'apparence de la bonne idée et de la rationalité. 
Mais l'efficacité des régions est-elle vraiment une questions de taille?  Prenez l'exemple de l'Espagne ou de l'Allemagne: Le Pays-Basque, n'est pas très grand, ni la Galice. La Sarre, Hambourg, Brême, ou Berlin sont des micro "Laender". Et d'ailleurs, il y a vingt ans, l'Etat de Berlin a refusé de fusionner avec le Brandebourg. Fixer ainsi un objectif presque mathématique ,qui néglige l'histoire passée, et celle plus récente de 40 ans de constructions régionale. C'est prendre le risque de faire capoter la nécessaire simplification du "millefeuille" administratif, en s'embarquant dans des débats sans fin. Comment regrouper Aquitaine et Midi-Pyrénées et avec quelle métropole: Toulouse ou Bordeaux ? Et faut-il fusionner Franche-Comté et Bourgogne ? Auvergne et Limousin ? Essayons d'abord de fusionner les 2 Alsaces et les 2 Normandies, supprimons la clause de "compétence générale" pour les collectivités territoriales: Si tout cela était mis en route avant 2017, ce serait une révolution. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Thivolet 3167 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines