Magazine Culture

La voleuse de livres

Par Apollinee

La voleuse de livres Si le film affiche un léger air de " petite maison dans la prairie" avec ses bons sentiments et un plaidoyer sous-jacent pour une vie d'austérité allègrement assumée, le scénario a l'immense qualité de nous faire voir la guerre 40-45, côté allemand et d'une  population civile, rationnée, bombardée , ... attachante.

Adoptée par un couple de braves gens , Lisel découvre avec stupéfaction l'ostracisme anti-juif orchestré par les autorités allemandes. La guerre est déclarée , qui va porter cette haine à son paroxysme...

Vu par les yeux d'une fillette, pleine de candeur et de présence  scénique - interprétation remarquable de Sophie Nelisse, une Canadienne de 14 ans - la guerre se dévoile, dans ses absurdités existentielles.

Un film recommandé

AR 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Apollinee 3456 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines