Magazine Conso

Roadtrip – Rocheuses canadiennes #1

Publié le 05 juin 2014 par Cyril Howimettheworld @HIMtheWorld

Avant de tendre mon pouce sur la Icefield Parkway, la route la plus spectaculaire du monde, j’avais dans mon imagination d’apprenti voyageur ces images des montagnes rocheuses canadiennes piochées dans les livres de voyage. Pour moi, c’était des chalets au milieu de montagnes, de glaciers, de forêts et de lacs. Des étendues sauvages où les animaux sont encore rois et des habitants plus proches de Davy Crockett que Brad Pitt. Mais j’étais vraiment loin de m’imaginer la beauté de cet endroit…

Calgary

Etape 1: Calgary – Banff

Mon aventure dans les rocheuses canadiennes commence dans la ville de Calgary où je prends tranquillement mon petit déjeuner avec Andrew après une nuit passée à parler de voyage avec une vue imprenable sur le centre de Calgary. Andrew est couchsurfeur et m’a hébergé pour mon premier jour dans l’Ouest canadien.

Andrew

Il a parcouru l’Europe en sac à dos pendant 10 mois, exactement la même période que moi en Amérique du Nord lors de notre rencontre. L’intensité avec laquelle il m’a raconté son aventure ne me laisse aucun doute sur l’enrichissement que ce voyage lui a apporté tant culturellement que pour son propre développement personnel. Il se dit plus confiant, plus centré sur lui-même et à la fois plus proche des autres. Il se connait mieux et n’a plus peur d’être seul. Il me dit avoir trouvé une sorte de force intérieure qui lui permet de réaliser de grands projets tels que son tour d’Europe. Il me dit lui aussi vouloir inspirer les autres.

Ses paroles ont un echo particulier chez moi car c’est justement ce que je suis en train d’expérimenter. Je sens aussi cette force intérieure grandir. Je ne sais pas encore comment la décrire mais elle est là, se renforçant dans chacun des pas de mon voyage.

Je remercie chaleureusement Andrew pour son accueil et me hâte ensuite, chargé de mon sac à dos, vers le terminal Greyhound pour aller prendre le bus qui m’emmènera vers les montagnes rocheuses.

Mon billet en main, je m’installe dans le bus côté fenêtre pour ne rien rater du spectacle qui va bientôt s’offrir à moi. Je suis impatient comme un gamin dans une attraction de fête foraine. Je vérifie que la batterie de mon appareil photo n’est pas vide. Le bus Greyhound démarre alors dans un nuage de fumée noire et quitte bientôt le centre de Calgary. Alors que les buildings s’éloignent dans mon dos, j’aperçois pour la première fois de ma vie la ligne des montagnes rocheuses se dessiner à l’horizon.

Calgary-Banff

Une masse violette se détache peu à peu des interminables plaines verdoyantes de l’Alberta, des fermes, des champs, des ballots de paille et des troupeaux de vaches. J’en ai le souffle coupé. A chaque kilomètre gagné sur la route, j’ai l’impression de voir la vague géante d’un tsunami rocheux se rapprocher, prête à engloutir le bus et me noyer dans un bonheur sans nom. Je reste sans mots, le visage collé sur la vitre, simplement à regarder cette immensité naturelle alors que le bus ne fait que monter, monter et monter encore dans un bruit assourdissant de moteur en manque de puissance.

Je me laisse traverser par ce sentiment de n’être que minuscule et faisant partie d’un espace temps infime en comparaison de ce paysage façonné par les siècles. Je me sens tellement chanceux de pouvoir admirer ces millions d’années de transformation, d’être un témoin éphémère et privilégié de la beauté de notre planète et pouvoir le partager avec toi au travers de quelques lignes et photos.

Banff

Le bus continu moteur hurlant sur la Trans Canada Highway jouant en rythme avec le déclencheur de mon appareil photo. Je ne veux pas en manquer une bouchée. J’ai trop attendu pour goûter à ce plaisir des yeux. Le bus me dépose finalement devant la gare ferroviaire de Banff. Je me retrouve en fin d’une matinée ensoleillée de septembre 2013, seul avec mon sac à dos, entouré par les montagnes. Tout est enveloppé de silence à en entendre l’air pur pénétrer mes poumons.

Banff

Mes yeux glissent de la droite vers la gauche sur les rails de la Canadian Pacific Railway. Ces kilomètres de chemin de fer ajoutent encore plus de magie à la scène qui invite le regard à se perdre à l’horizon. Il y a plusieurs années que je rêvais d’être ici. J’ai du mal à réaliser que j’y suis enfin. Ce paysage me laisse rêveur pour la suite de mon road-trip dans les montagnes rocheuses canadiennes.

Informations pratiques:

Pour se rendre à Banff depuis Calgary?

  • En bus Greyhound: Le terminal est facilement accessible en transport en commun depuis le centre ville de Calgary. Les premiers prix de billets sont à 16$. Le bus met 1H40 pour rejoindre Banff. Voici le site Internet Greyhound pour réserver vos billets de bus en ligne.
  • En voiture: Emprunter la Trans Canada Highway 1 depuis Calgary. Il faut environ 1h30 pour s’y rendre. Il y a 130km de distance entre les deux villes.

Ce post Roadtrip – Rocheuses canadiennes #1 a été créé par howimettheworld.com.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyril Howimettheworld 160 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines