Magazine Autres sports

Les Aventures de Wallette au Michigan

Publié le 29 octobre 2014 par Sixverges
Les Aventures de Wallette au MichiganNotre globe-trotter NCAA continue son année mouvementée avec une visite au domicile de Michigan State.
Escapade à DétroitD’entrée de jeu, plusieurs se diront: Pourquoi Détroit? Sachez qu’un de mes ami a de la famille originaire de Windsor en Ontario. Le travail aura déplacé sa famille au Michigan, plus précisément dans la municipalité de Clarkston. Le tout a commencé Mercredi de la semaine dernière, alors que nous avons pris un petit vol entre Toronto et Détroit. Voyez la photo jointe pour voir le type d’avion que nous avions, assez effrayant. En arrivant à l’aéroport, l’oncle de mon ami nous dit que sa maison à Clarkston est à environ 50 minutes de route de l’aéroport. Sur la route, nous croisons la fameuse 8 Mile Road. Naturellement nous ne sommes pas arrêtés… je ne serais pas ici pour vous écrire. Notre journée du mercredi aura été très relaxe. Nous nous sommes rendu au “Union” Bar & Kitchen. Pour les amateurs de Food Network et de l’émission Diners Drive Ins and Dives, c’est l’émission où l’animateur Guy Fierri se rend en banlieue de Détroit pour rencontrer Kid Rock. En effet, le chanteur pop-rock est le propriétaire de ce restaurant. Cette ancienne église à été rénové en restaurant franchement sympathique. J’ai choisi la spécialité de l’endroit, le fameux Mac&Chesse. Un bon macaroni au fromage version adulte, du bonbon dans la bouche. Les Aventures de Wallette au MichiganLa journée du Jeudi a été consacrée à un match de hockey entre Pittsburgh et Détroit. Avant le match, nous sommes arrêté au Hockey Town Bar. Le mythique resto-bar est situé de l’autre côté de la rue du Stade des Tigers et des Lions. Si vous allez un jour à Détroit, vous devez aller à ce bar. La nourriture est excellente, l’ambiance est parfaite et ils ont leur propre bière maison est franchement excellente. On dirait une version propre et haut de gamme d’une Cage Aux Sports, de plus, la nourriture est meilleure. Le reste de la soirée était dédié au match. Honnêtement, le Jos Louis Arena c’est laid en sacrament. C'est semblable au vieux Colisée de Québec. On a droit à un bon match de hockey entre les deux équipes, le tout remporté par les locaux. Ce que je retiens du match: Il y avait tellement de jolies demoiselles dans les estrades. Dans ma tête c’est impossible que la ville de Détroit puisse produire d’aussi beaux modèles, c’était clairement des Canadiennes venant de Windsor.Le Vendredi matin commence tôt, Bill (l’oncle à mon ami) est propriétaire d’un Winnebago franchement luxueux et on doit se préparer pour le Tailgate Party du Samedi. On passe donc notre journée dans les épiceries et magasins à grande surface. Je peux constater à nouveau le bas prix américains et aussi la raison de leur obésité.Les Aventures de Wallette au MichiganToute la préparation mènera au Samedi matin, alors que nous partons pour East Lansing, domicile des Spartans de Michigan State. Sur la route, j’apprends que Lansing est la capitale de l’état du Michigan… vous pouvez me remercier dans les commentaires pour ce cours de géographie. On arrive au match très tôt. En fait, on avait 1h30 de route à faire et à 9h nous étions dans le parking. Le stationnement réservé aux motorisés est gros et déjà à moitié rempli. Après quelques minutes d’installation, les festivités commencent. Nous avons le luxe d’avoir une téléviseur extérieur intégré au RV, j’en profite donc pour manger, boire et regarder Kansas State détruire les Longhorns du Texas. J’ai été vraiment impressionné par certain campeurs près de nous. Certains avaient 2 téléviseurs d’intégrés sur leurs motorisés… ah l’argent!Affrontant les Wolverins de Michigan, le stationnement comptait sur 75% de fan locaux et 25% pour l’équipe en Bleu et Jaune. Contrairement à mon impression du jeudi soir, les mademoiselles au Michigan sont drôlement intéressante à regarder… finalement, les filles au match des Red Wings venaient probablement de Détroit.  Le stationnement pour RVs est a environ 10-15 minutes du match, on marche au travers de plusieurs centaines de Tailgate Party. Les foule est largement verte, mais on voit quand même que c’est une très grosse rivalité avec des fans de Michigan. L’ambiance est à la fête et tout le monde sait que les Wolverins n’ont aucune chance. C’est en arrivant au stade que ma mâchoire a décroché. Le Spartans Stadium est immense et imposant. L’intérieur du stade est vieux, mais vraiment bien entretenu. Arrivant à nos sièges, on réalise que nous sommes à environ 2 mètres de la section étudiante. L’ambiance près d’eux est juste incroyable. Une heure avant le match, ils sont déjà debout et ils font des chants. La foule est très bruyante durant tout le match et les chants sont tellement drôle et varié. Que se soit cette manière drôle de célébrer un premier essai:  Cette façon d’encourager l’équipe:  Ou en imitant la star de la WWE, Daniel Bryan et son Yes Chant: J’ai été drôlement impressionné par la foule, ma favorite en 5 rencontres de NCAA. Certains me diront que c’était un match entre de grands rivaux et ils auront raison. Cela dit, j’ai vue Kansas State recevoir la visite de Kansas et USC visiter Oregon State dans un match important pour le classement. Dans les deux cas, la foule était excellente, mais Michigan State reste la meilleure. Le match aura été bon, mais prévisible. Michigan est tellement terrible cette saison, alors que leurs rivaux d’état sont au sommet de la conférence. Malheureusement pour nous, la NFL et les Lions étaient à Londres. Nous n’avons pas assisté a un match professionnel, ce qui un gros moins dans un voyage comme celui-ci. Cela dit, au moment de lire ses lignes, je suis à Seattle et je me prépare pour le match entre Stanford - Oregon et Oakland - Seattle. Je vous reviens la semaine prochaine avec mes anecdotes.  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines