Magazine Humeur

Paralogisme ou sophisme à gauche - par Dom Mi

Publié le 31 octobre 2014 par Amaury Watremez @AmauryWat

Introduction : Le temps de la désobéissance civile ?

image empruntée ici

4677571-6986318.jpg?v=1346335280
Cet article ci-dessous exprime la colère qui est celle de nombreux citoyens sur la politique libérale libertaire suivie depuis des décennies, quatre pour être précis, par les gouvernements réputés de droite ou de gauche qui se sont succédé depuis, droite donc libérale libertaire et gauche sociétale libérale, ce qui revient au même. Ils ont prôné et mis en place, se passant sans problèmes du consentement des citoyens, une Union Européenne de l'Argent et des oligarques et une mondialisation des échanges des biens et des personnes se voulant heureuse et se déclarant inéluctable. Ils ont détricoté systématiquement et méthodiquement, en prenant l'alibi des coûts pour l’État, la Nation, la Famille, avec la complicité des églises le plus souvent, les solidarités de village, de quartier, méprisant cette France de plus en plus « périphérique » dont ils sont coupés (certains parmi eux ayant donc besoin de se déguiser, comme dans cette émission de « téléréalité » de D8, pour aller à la rencontre des français!).

Bien que la coupure entre le « pays légal » et le « pays réel » ne date pas d'hier tant s'en faut.

Le « pays légal » a toujours été là pour maintenir les intérêts de la classe sociale qui a pris le pouvoir en 1789 et qui l'a gardé depuis, la Bourgeoisie. De temps en temps, le « pays légal » rallonge un peu la laisse des citoyens, donne un peu plus de mou et quand cela va mal, il la resserre. C'est bien de lire Zemmour ou Jean Sévilla, c'est bien de parler des questions qui ne fâchent plus que les « bourgeois pédagogues » très éloignés des réalités, c'est bien de critiquer des gouvernements uniquement composés de gestionnaires et de meilleurs employés du mois qui se foutent complètement de la politique et des idées au fond. Ils n'en ont pas, ce ne sont que des opportunistes qui au sortir des Grandes Écoles choisissent une « niche » pour s'assurer la meilleure carrière possible.

Mais il me semble que tous ces citoyens en colère paient encore dans leur immense majorité, et docilement, leurs impôts en temps et en heure contrairement à nos ascendants qui pratiquaient lorsqu'ils étaient en désaccord avec l'état la désobéissance civile beaucoup plus courageusement, en faisant entre autres la grève de l'impôt. Car nous avons le choix de le faire, cela ne tient qu'à nous. Se contenter de râler au fond et rester docile ensuite, ce n'est que tirer un peu sur la laisse, rien d'autres. Les « vendéens » ainsi que le rappelaient Gracchus Babeuf n'avaient fait qu'appliquer le droit à l'insurrection qui était clairement énoncé dans la déclaration des Droits de 1793, ils avaient repris leur liberté. C'est notre tour...

Amaury Watremez

Paralogisme ou sophisme à gauche

Hollande en pleine boue, image empruntée ici

blog+-Hollande+sur+plusieurs+sites+du+Sud-Ouest+devastes+par+les+crues.jpg
Des annonces fracassantes ont été faites récemment. Les scandales qui ont suivi sont à la mesure des échecs.

Comment donner du crédit à une équipe en situation d’échec depuis presque deux ans ?

À une équipe d’apprentis sorciers adeptes des écrans de fumée… : vos grands discours maladroits, évidemment gauches, et vos prises de positions théâtrales n’y changeront rien.

Vos sophismes ne trompent plus grand monde…

Alors oui une annulation des contributions des entreprises au niveau social est une bonne chose (idée Sarkozyste d’ailleurs) mais que va t-il se passer en France, alors que notre pays accueille de plus en plus de personnes via l’immigration et que la politique sociale a rendu la population de plus en plus fainéante. Qui paiera désormais ?

Avec quel argent allez vous assurer ce niveau de solidarité ?

On nous annonce aussi avec peps qu’il n’y a plus de statut de première dame ?

Comment se fait-il alors que madame l’ex-officielle occupait l’aile Est et avait à sa botte 5 larbins payés par nos soins.

Convalescence à la lanterne, baratin dément sur la légèreté de la cuisse… le peuple est en droit de s’interroger sur la légitimité de madame pour pouvoir bénéficier de tels prestations et avantages…

Ce petit couac sur fond de sitcom bon marché qui s’achève avec un communiqué à la « moi je » assène à la France, une fois de plus, un coup de bâton dont elle se serait bien passée..

Vous nous proposez aussi un regroupement des régions.

Votre détestation de la France est certaine, c’est une évidence, et un tel regroupement dénaturera une France déjà meurtrie par vos mesures récentes…

Cette centralisation des régions va inévitablement jouer sur l’efficacité des politiques régionales.

Celles-ci datent de 1790, à l’époque de Napoléon, dans le but de garantir une accessibilité à cheval entre chaque région. Alors oui celle-ci ne date pas d’hier mais elle garantit un vrai support d’identité nationale. Et ce regroupement des régions et des départements nous dirige peu à peu vers l’analyse d’Attali qui définissait la France comme un hôtel, un lieu de passage sans valeur, charme ni coutumes.

Pourquoi ne pas regrouper aussi les maîtresses en autorisant la polygamie… Ou alors de réfléchir au cumul des compagnes ?

Par souci d’économie, ce serait nettement plus pratique et éviterait ainsi certains frais de transport, de garde, de maladie inutiles et aussi de séparation. On a rien de mieux à faire en France que de débattre sur l’amant casqué !

Que dire alors de vos ministères dont les effectifs ont fortement augmenté à votre prise de pouvoir…

Pouvez vous justifier cela par vos résultats?

Il est très simple de faire une comparaison avec l’Allemagne, qui il faut bien l’admettre est nettement plus efficace avec un effectif trois fois moins important… Les coûts et les primes (20 millions d’euros en fin d’année) sont-ils justifiés ?

Pouvez-vous nous dire où sont les économies et vos sacrifices.

Il est important d’analyser la situation d’une manière dialectique et d’arrêter un peu avec cette vision idéaliste…

Le peuple est de moins en moins dupe face à vos grands engagements grotesques et réfléchissez bien car votre propagande libertaire arrive désormais en bout de course.

Vous avez une fâcheuse tendance à tapiner a tous les râteliers ce qui vous discrédite encore un peu plus. Vous semblez perdus, votre programme décousu ne mène nulle part si ce n’est à notre ruine économique et sociale, à un chaos sans précédent.

Vous ne faites que de la politique politicienne, appuyée par les médias collabos. Cette politique a comme objectif de satisfaire votre ego, de garantir votre avenir et en dernière instance de satisfaire le diktat de quelques minorités agissantes et dirigeantes devant lesquelles vous ne faites que des courbettes et des vœux d’allégeance.

Dom Mi – article précédemment sur le site « Union Républicaine »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazines