Magazine Cinéma

Harry potter 7/1 : les reliques de la mort - 7,5/10

Par Aelezig

z01

Un film de David Yates (2001 - UK, USA) avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson, Ralph Fiennes, Robbie Coltrane, Alan Rickman, Bill Nighy, Helena Bonham Carter, Peter Mullan, David Thewlis

Super ! Ca me donne envie de tout revoir !

L'histoire : Voldemort règne désormais sur le monde des Sorciers et plie les derniers récalcitrants sous son autorité démoniaque. Dumbledore est mort. Harry, Ron et Hermione sont en fuite, avec quelques fidèles. Car Voldemort n'a bien sûr désormais qu'une idée en tête : détruire Harry à tout jamais et régner sur l'univers. Il envahit le monde des Moldus qu'il enferme, torture, extermine.... Les trois amis reçoit de Dumbledore un étrange héritage : la boule d'or du quidditch pour Harry, un recueil de contes pour Hermione, le déluminateur pour Ron. Il y a sûrement là-dedans les clés pour combattre Voldemort...

Mon avis : J'ai parfois eu du mal avec les Harry Potter, je trouvais parfois les films trop longs, trop sérieux, trop compliqués. Là, ça faisait un bon moment que je n'avais pas renoué avec la série et j'ai été ravie de cet épisode, l'avant-dernier (l'autre est enregistré, prêt à être regardé). J'avais un peu peur de ne rien piger, ayant un peu oublié les autres, mais le scénario est très limpide, c'est passé comme une lettre à la poste. J'ai aimé les bouts de chou, devenus adultes, et maîtrisant désormais leur art. J'ai aimé les allers retours beaucoup plus fréquents entre le monde des Moldus et le monde des Sorciers, qui donne une dimension plus réaliste, très intéressante. J'ai aimé la tension, le côté sombre, le suspense, l'émotion. Bref tout m'a plu. Je n'ai même pas trouvé ça long ! (2h30).

z03

Et cela me donne une grande envie de me refaire tous les films dans l'ordre. Petite idée pour Papa Noël ?

Je ne m'attarderai pas en une analyse philosophique. Ce genre de films ne s'y traite pas. C'est juste du pur divertissement qui se savoure comme une barbe à papa et vous redonne une âme d'enfant. Du cinéma bonheur.

Et saluons encore une fois le talent et l'imagination sans limite de J.K. Rowling.

z02

Les critiques applaudissent, mais les plus intellos déplorent justement que le scénario soit trop simpliste. Moi, autant je suis exigeante en général, mais dans les histoires fantastiques (ou d'espionnage), ça me va très bien !

z04


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines