Magazine Sport

Trail Severois : un petit dernier pour la route!

Publié le 03 novembre 2014 par Thepinkrunner @thepinkrunner

A5__AfficheTrailseverois2014-recto

Sainte Sévère vous connaissez?

Mais si cherchez bien, vous en avez forcément entendu parler un jour ou l’autre!

Non, vraiment pas?

Allez, je vous aide…

Alors?

C’est effectivement le petit village de l’Indre où le Grand Jacques TATI a tourné son film mythique avec l’aide de tous les habitants car au départ il n’avait pas le sou pour le tourner. Vous comprendrez dès lors pourquoi Sainte Sévère vit encore aujourd’hui autour de cette oeuvre quelque peu unique en son genre.

DSC_0067-001

Son quart de tour

DSC_0074-001

Son église

DSC_0075-001

Son château

C’était aussi le théâtre de la dernière épreuve du Challenge Centre Nature 2014 avec 2 courses au programme : un 16kms et un 22 (qui en faisait en réalité 23,3 au SUUNTO mais aussi au TOMTOM).

15 jours après Amsterdam, le long nous paraissait plus adapté à notre forme du moment d’autant plus qu’il nous servira aussi de mini préparation pour nos 2 Marathons à venir (ORLEANS et SULLY sur LOIRE) même si le premier sera surtout festif!

Pas d’ambition particulière pour moi si ce n’est de me faire plaisir en retrouvant tous les copains et essayer de le faire en moins de 2h tout au plus en accrochant par la même un petit podium V2.

Web_trail_007

Crédit photo Trail Sévèrois

10708620_969954266354073_4831792160610726776_o

Crédit photo Franck Milon

 Dès le départ (donné sur la superbe place du village devant les Halles),je sens que ça va quand même être difficile car la route descend très fort et même si je suis dans les 15/20 premiers, je me dis que ça va forcément être compliqué si la côte derrière est aussi raide! (Et oui, s’il y a une descente, il y a aussi forcément une montée quelque part!)

Effectivement, après avoir quitté la partie goudronnée de la route nous entrons dans le vif du sujet avec un enchaînement régulier de montées et descentes sur chemins mais aussi dans de jolis sous bois.

Le parcours est magnifique, mon allure est stable et je sens bien que je ne pourrais pas aller plus vite aujourd’hui!

Pas grave, l’essentiel est ailleurs, et je profite vraiment de cette belle sortie.

Bizarrement, je ne suis pratiquement pas doublé, et les positions restent quasiment toujours les mêmes du début à la fin.

Petit bémol, j’ai quasiment couru tout le temps seul avec 3 ou 4 coureurs devant moi assez loin. Je rattraperais mon pote Miguel à 1km de l’arrivée mais je me ferais clouer sur place par Franck juste avant la côte finale.

Je finis 20éme/82 arrivants et 4éme V2/20 assez loin du podium finalement, mais bien mieux que prévu question chrono : 1h54’43 » pour 23.3kms.

DSC_0068-001

La Halle d’arrivée

Pas de regrets car le meilleur était à venir…

DSC_0070-001

DSC_0071-001

DSC_0082

Béatrice finit 2éme scratch de la course : que du bonheur!

DSC_0069-001

Mon pote Will avec le vainqueur du jour Jean Luc Devroute

10518832_949294471764796_1620379687898265893_n

La « Dream Team » du jour avec Béa, Miguel, Franck et moi

Le classement complet : Ici

ste severe

J’y suis!

L’article de la Nouvelle République de l’Indre : ici

Partager la publication "Trail Severois : un petit dernier pour la route!"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thepinkrunner 14186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine