Magazine Culture

Seuls contre tous - Tome 1

Publié le 25 février 2015 par Lael69
Seuls contre tous - Tome 1Lucy Connors
La Martinière Jeunesse
Collection Fiction J
Traduit de l'américain par Anne-Judith Descombey
Paru en Février 2015
400 pages
14,90 euros
Roman ados dès 15 ans
Thèmes : Amour, Société, Famille
Quatrième de couverture : Entre Mickey et Victoria, de retour à Whitfield County après des années d’absence, c’est le coup de foudre. Mais Mickey est un Rhodale, et Victoria une Whitfield. Et les deux familles se détestent. Décidés à s’aimer malgré tout, Victoria et Mickey pourraient bien réveiller de vieilles rancunes, que l’on croyait oubliées depuis des décennies, et raviver la haine entre les deux clans. Leur amour sera-t-il assez fort pour y résister ?
"Une héroïne irrésistible, un bad boy craquant. J'ai adoré cette romance!" estampillé Simone Elkeles, sur la couverture de Seuls contre tous... j'étais curieuse surtout que Simone Elkeles ce n'est pas n'importe qui dans l'univers Young Adult.
Seuls contre tous - Tome 1A Whitfield County, Kentucky, deux familles s'affrontent et se détestent : les Rhodale, famille de sinistre réputation dont les frères trempent dans le trafic de drogues et autres délits, et, les Whitfield, riches propriétaires terriens et éleveurs de chevaux, famille fondatrice de la ville. Dernier né des Rhodale, Mickey s'efforce cependant de ne pas suivre la voie de son frère Ethan. Guerre des gangs, drogue, alcool...tout ça ce n'est pas pour lui même si son côté bad boy ressurgit parfois avec une extrême violence. Puis Victoria Whitfield revient au ranch familial après avoir passé des années de pensionnat, loin des conflits d'intérêts. Entre Mickey et Victoria c'est le coup de foudre, l'attirance physique est aussi irrésistible que leur envie de lutter contre ce lourd passé. Refusant de traîner les casseroles de leurs familles respectives, ils vont braver les interdits et s'aimer...

J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'ambiance à cause de beaucoup de clichés. Lucy Connors est tombée dans le piège d'une revisite moderne de Roméo et Juliette, version Amérique profonde mais sans faire preuve d'originalité. Alors pendant les 200 premières pages, ça traîne en longueurs, surtout qu'à leur début, Mickey et Victoria, des jeunes de 16/17 ans se vouvoient. J'avoue que ça m'a fait tiqué! Comme si on se vouvoyait dans un lycée public! et surtout venant de la part de Mickey Rhodale, censé être un bad boy craquant avec un langage familier. Le vouvoiement tranche nettement avec sa réputation et ça n'était pas crédible, plutôt risible. Au mieux l'auteur aurait pu laisser le vouvoiement à Victoria, fille de bonne famille, venant d'un pensionnat et le tutoiement pour Mickey. Passons sur ce bémol. Le coup des deux familles qui se détestent et des adolescents qui se voient en cachette... ça aussi c'est franchement dépassé. La vendetta est le thème central de la romance : drames familiaux, trafics de drogue, alcoolisme, violence, magouilles... les héros portent un lourd héritage familial. Bref tout ça sentait mauvais et l'intrigue restait très prévisible...J'ai eu envie de lâcher le roman pourtant, alors qu'on y croyait plus... revirement de situation : les choses s'accélèrent, l'intensité dramatique bat son plein et on se prend au jeu. Que va-'il arriver à Victoria, à Mickey... et c'est quoi ce beans avec Ethan? Est-il si méchant que ça ? Puis la révélation de certains secrets familiaux. Vous l'aurez compris...malgré moi, alors que j'avais plein de choses à redire, je suis tombée dans le panneau et je veux savoir la suite... Au final, une romance qui manque un peu de fraîcheur mais dont la fin fait tout de même son petit effet!



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 6443 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine