Magazine Culture

Le Brigand de Monica McCarty

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

:star: Les Chevaliers Des Highlands Tome 8 : Le Brigand de Monica McCarty

Le Brigand de Monica McCartyBroché : 416 pages
Editeur : J’ai lu Pour Elle
Date de sortie : 18 Février 2015
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10: 2290102563
ISBN-13: 978-2290102565
Prix Editeur : 7,40€
Disponible sur Liseuse : OUI

Lire un extrait du roman

Son résumé :

Au château de Kildrummy, fief de son frère Clifford chargé par le roi de mater la rébellion écossaise, la toute jeune Rosalin est fascinée par un prisonnier au physique de colosse. Apprenant qu’il va être exécuté, elle se glisse une nuit jusqu’à son cachot et le libère. Six ans plus tard, le vent a tourné. Les Highlanders victorieux sèment la terreur en territoire anglais. Lors d’un raid sur le village, Rosalin est enlevée. Son ravisseur n’est autre que Robbie Boyd, son amour de jeunesse… qui la trouble toujours autant. Maintenant, il est devenu l’homme le plus redouté d’Écosse et ne fera qu’une bouchée de la sœur chérie de son ennemi juré.

Mon Avis :

S’il y a bien une série de romance historique sur l’histoire d’Ecosse que je peux vous conseiller, c’est bien celle-ci. Peu de fausses notes pour la saga sur les « Fantômes » de Robert de Bruce. Le Brigand est le huitième tome et pourtant, on ne ressent que peu d’essoufflement voir quasiment pas. Monica McCarty, arrive une nouvelle fois à nous tenir en haleine.

La mise en avant est faite cette fois sur Robbie Boyd, qui dans la garde fantôme du prétendant au trône d’Écosse est surnommé « Le Brigand« . Le prologue commence avec l’héroïne, Rosalin, qui du haut de ses seize ans va tomber amoureuse de ce beau prisonnier que garde son frère. Naïve et n’ayant pas conscience de ce qu’une guerre entre deux camps implique, elle finira par sauver son beau « héros ».

Robbie Boyd, puisqu’il s’agit de lui, n’oubliera jamais ce qu’a fait cette jeune personne pour lui. Il la pense simple servante du château, il ne se doute pas encore qu’elle est la sœur de son pire ennemi. Car oui, Rosalin est Anglaise et cela lui vaudra quelques malheurs par la suite.

L’histoire débute vraiment quelques années plus tard. Rosalin en voulant protéger son neveu, sera enlevée en même temps que lui et contre toute attente, elle se rendra vite compte que son bourreau n’est autre que son amour d’antan.

L’histoire entre Rosalin et Robbie Boyd semble vouée à l’échec. Malgré une forte attirance, le guerrier ne veut rien avoir affaire avec la petite sœur de celui qu’il hait plus que tout au monde. Elle ne lui sert que de monnaie d’échange. Pourtant, la gentillesse et l’altruisme de la jeune femme, le feront peu à peu flancher. Rosalin, sous des dehors de jeune fille innocente et naïve est très intelligente et sait tenir tête à ses geôliers.

Dans un sens, la construction de la romance et le comportement des héros me rappellent un peu la manière dont Julie Garwood a de les appréhender. Un héros bourru et taciturne contre une jeune ingénue un peu maladroite qui finira par avoir raison de lui et de tout son entourage. Cela dit, la ressemblance s’arrête là car Rosalin est loin d’être une jeune idiote et le climat ambiant reste très sombre sur fond de  guerre et de conflit d’intérêt.

J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure construit peu à peu leur relation sans oublier ce qui les entoure.

De plus, et malgré le fait qu’elle se penche du côté Écossais, Monica McCarty ne diabolise pas pour autant la partie adverse. Les Anglais, comme les Écossais ont leurs qualités comme leurs défauts. On le voit très bien à travers la relation privilégiée qu’entretiennent Rosalin et son frère Clifford.

Une romance écrit avec adresse et intelligence.

Au final, cela reste toujours très bien écrit et une fois de plus nous sommes plongés dans un moment de l’histoire d’Écosse qui a toute son importance et son intérêt. Monica McCarty mélange habilement le vrai de la partie romancée et nous donne une nouvelle fois une histoire magnifique qu’il est impossible de lâcher.

Je me suis laissé, une nouvelle fois, emporter par cette histoire et s’il y a bien une série que je mets dans mon Top 5 des meilleures romances sur les Highlanders, c’est celle là ! Vraiment, j’aime autant la partie romance que la partie historique. On ne s’ennuie pas un seul instant et j’ai beaucoup de plaisir et d’intérêt à lire les notes de fin de l’auteure qui nous explique son travail de recherche et ses choix.

Toujours aussi bon !

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés

Les Chevaliers Des Highlands Tome 1 - Le Chef de Monica McCarty Les chevaliers des highlands tome 2 - Le Faucon Les Chevaliers des Highlands Tome 3 : La Vigie

Les chevaliers de Highlands T4- La Vipère de Monica McCarty Les Chevaliers des Highlands T5 - Le Saint de Monica McCarty La Recrue de Monica McCarty

Les Chevaliers des Highlands T7- Le Chasseur de Monica McCarty

J'ai Lu Pour ElleFiche Roman

:star: Les Chevaliers Des Highlands Tome 8 : Le Brigand de Monica McCarty

Le Brigand de Monica McCartyBroché : 416 pages
Editeur : J’ai lu Pour Elle
Date de sortie : 18 Février 2015
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10: 2290102563
ISBN-13: 978-2290102565
Prix Editeur : 7,40€
Disponible sur Liseuse : OUI

Lire un extrait du roman

Son résumé :

Au château de Kildrummy, fief de son frère Clifford chargé par le roi de mater la rébellion écossaise, la toute jeune Rosalin est fascinée par un prisonnier au physique de colosse. Apprenant qu’il va être exécuté, elle se glisse une nuit jusqu’à son cachot et le libère. Six ans plus tard, le vent a tourné. Les Highlanders victorieux sèment la terreur en territoire anglais. Lors d’un raid sur le village, Rosalin est enlevée. Son ravisseur n’est autre que Robbie Boyd, son amour de jeunesse… qui la trouble toujours autant. Maintenant, il est devenu l’homme le plus redouté d’Écosse et ne fera qu’une bouchée de la sœur chérie de son ennemi juré.

Mon Avis :

S’il y a bien une série de romance historique sur l’histoire d’Ecosse que je peux vous conseiller, c’est bien celle-ci. Peu de fausses notes pour la saga sur les « Fantômes » de Robert de Bruce. Le Brigand est le huitième tome et pourtant, on ne ressent que peu d’essoufflement voir quasiment pas. Monica McCarty, arrive une nouvelle fois à nous tenir en haleine.

La mise en avant est faite cette fois sur Robbie Boyd, qui dans la garde fantôme du prétendant au trône d’Écosse est surnommé « Le Brigand« . Le prologue commence avec l’héroïne, Rosalin, qui du haut de ses seize ans va tomber amoureuse de ce beau prisonnier que garde son frère. Naïve et n’ayant pas conscience de ce qu’une guerre entre deux camps implique, elle finira par sauver son beau « héros ».

Robbie Boyd, puisqu’il s’agit de lui, n’oubliera jamais ce qu’a fait cette jeune personne pour lui. Il la pense simple servante du château, il ne se doute pas encore qu’elle est la sœur de son pire ennemi. Car oui, Rosalin est Anglaise et cela lui vaudra quelques malheurs par la suite.

L’histoire débute vraiment quelques années plus tard. Rosalin en voulant protéger son neveu, sera enlevée en même temps que lui et contre toute attente, elle se rendra vite compte que son bourreau n’est autre que son amour d’antan.

L’histoire entre Rosalin et Robbie Boyd semble vouée à l’échec. Malgré une forte attirance, le guerrier ne veut rien avoir affaire avec la petite sœur de celui qu’il hait plus que tout au monde. Elle ne lui sert que de monnaie d’échange. Pourtant, la gentillesse et l’altruisme de la jeune femme, le feront peu à peu flancher. Rosalin, sous des dehors de jeune fille innocente et naïve est très intelligente et sait tenir tête à ses geôliers.

Dans un sens, la construction de la romance et le comportement des héros me rappellent un peu la manière dont Julie Garwood a de les appréhender. Un héros bourru et taciturne contre une jeune ingénue un peu maladroite qui finira par avoir raison de lui et de tout son entourage. Cela dit, la ressemblance s’arrête là car Rosalin est loin d’être une jeune idiote et le climat ambiant reste très sombre sur fond de  guerre et de conflit d’intérêt.

J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure construit peu à peu leur relation sans oublier ce qui les entoure.

De plus, et malgré le fait qu’elle se penche du côté Écossais, Monica McCarty ne diabolise pas pour autant la partie adverse. Les Anglais, comme les Écossais ont leurs qualités comme leurs défauts. On le voit très bien à travers la relation privilégiée qu’entretiennent Rosalin et son frère Clifford.

Une romance écrit avec adresse et intelligence.

Au final, cela reste toujours très bien écrit et une fois de plus nous sommes plongés dans un moment de l’histoire d’Écosse qui a toute son importance et son intérêt. Monica McCarty mélange habilement le vrai de la partie romancée et nous donne une nouvelle fois une histoire magnifique qu’il est impossible de lâcher.

Je me suis laissé, une nouvelle fois, emporter par cette histoire et s’il y a bien une série que je mets dans mon Top 5 des meilleures romances sur les Highlanders, c’est celle là ! Vraiment, j’aime autant la partie romance que la partie historique. On ne s’ennuie pas un seul instant et j’ai beaucoup de plaisir et d’intérêt à lire les notes de fin de l’auteure qui nous explique son travail de recherche et ses choix.

Toujours aussi bon !

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés

Les Chevaliers Des Highlands Tome 1 - Le Chef de Monica McCarty Les chevaliers des highlands tome 2 - Le Faucon Les Chevaliers des Highlands Tome 3 : La Vigie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 49062 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines