Magazine Culture

Cinéma : L’enquête, la critique

Publié le 26 février 2015 par Framboise32

L'enquête

Drame français de Vincent Garenq avec Gilles Lellouche, Charles Berling, Laurent Capelluto, Florence Loiret Caille, Gregoire Bonnet, Antoine Gouy, Eric Naggar, Gilles Arbona, Hervé falloux, Laurent d’Olce, Thomas Seraphine, Jean Pol Brissart, Marie Christine Ory, Marc Olinger, Joel Delsaut, Germain Wagner

Synopsis : 2001. Le journaliste Denis Robert met le feu aux poudres dans le monde de la finance en dénonçant le fonctionnement opaque de la société bancaire Clearstream. Sa quête de vérité pour tenter de révéler « l’Affaire des affaires » va rejoindre celle du juge Renaud Van Ruymbeke, très engagé contre la corruption. Leurs chemins vont les conduire au cœur d’une machination politico-financière baptisée « l’affaire Clearstream » qui va secouer la Vème République.

Le scénario est co-écrit par Vincent Garenq et Stéphane Cabel. L’Enquête a été présenté au début du mois de novembre 2014 au Festival du film de Sarlat. Le tournage de L’Enquête a duré 9 mois et s’est déroulé entre Paris, la Belgique, le Luxembourg et Taïwan. Le budget du film est de 7.9 millions d’euros. L’Enquête est inspiré de l’Affaire Clearstream, une histoire vraie qui de 2001 à 2003 fit du bruit dans les médias. Le film est sorti le 11 février au cinéma. Le film est distribué par Mars Films. La bande annonce est ici.

Vincent Garenq traite ici du sujet délicat de l’affaire Clearstream. L’enquête est autant un biopic qu’un film policier. Le réalisateur a pris le parti de raconter l’histoire via un journaliste qui révèle l’affaire dans un roman. Le film ne se concentre que sur l’affaire. Le reste, vie privée et autres est en retrait. C’est un parti pris. Les scènes de vie privée sont de toute facon, inintéressantes.

Le souci avec L’affaire est qu’elle est très complexe, et touche des centaines de personnes. Il faut donc condenser tout ca en moins de 2 heures de film. Pas évident, mais le réalisateur réussit tout de même à nous la présenter et à nous la faire comprendre. L’idée est de nous la faire découvrir en même temps que le personnage principal. On découvre comme le journaliste les implications de chacun et les méandres de cette histoire de blanchiment d’argent. On est happé par l’histoire. C’est en ca que le réalisateur réussit son film, en le construisant comme un polar. Même si l’affaire est connue, on apprend des choses. Le réalisateur évoque aussi les  tentatives de manipulation de la justice par des politiciens et des industriels, le travail du juge Van Ruymbeke et les frégates de Taïwan.

Gilles Lellouche est très bien dans le rôle principal. Il est à fond et crédible dans le rôle de ce journaliste dépassé par une affaire scandaleuse. Charles Berling est parfait dans le rôle du juge Van Ruymbeke.

L’enquête est un bon polar qui nous permet d’en savoir plus sur la complexe affaire Clearstream et les enjeux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 23767 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine