Magazine Culture

Programme du JAM – Mars 2015

Publié le 27 février 2015 par Idherault.tv @ebola34
Programme du JAM – Mars 2015 Programmation du JAM - Mars 2015

LET'S GETZ

Ce nouveau quartet montpelliérain constitué de figures majeures de la scène régionale a choisi pour cette saison de faire un clin d'œil au saxophoniste Stan Getz.

Leur répertoire composé de standards de swing ,bop et bossas novas ainsi que de thèmes plus rares que Getz a aimé jouer, déroule la grande aventure du Jazz ,fidèle à son esprit ...et à celui de Stan.

Jam découverte
Entrée gratuite

Samedi 7 Mars 21h15
Du 7 au 28 Mars, le JAM né au siecle dernier fête ses 35 ans
JAM SINCE 1980

NINA ATTAL

Avec l'expérience de ses 300 concerts et l'irrévérence de ses 22 ans, Nina Attal envoie bouler les chapelles. Prodige précoce du blues, considérée à 16 ans comme l'une des voix les plus prometteuses des douleurs pentatoniques, la voilà désormais en furie fort en gueule du funk. Sur son deuxième album " Wha ", produit à New York par Philippe Devin et Jerry Barnes, bassiste de Chic et accompagnateur à tout faire de la scène black US, elle lance un jam surpuissant entre B.B. King et Stevie Wonder, Albert Collins et Chaka Khan dans un déluge de Rhodes, de guitares et de cuivres étincelants.

Après, Kalyma, réunissant des chants de prisonniers sibériens, Noëmi Waysfeld & Blik présentent ALFAMA : direction Lisbonne et la langueur légendaire du fado qu'ils se réapproprient...en yiddish. Un choix aussi radical qu'étonnamment naturel, puisque les chants d'Amalia Rodrigues et les complaintes polonaises partagent des émotions et une sorte d'essence communes : la chanteuse Noëmi Waysfeld incarne et réunit avec talent ce passage de l'un à l'autre.

Un nouveau départ pour Noëmi Waysfeld & Blik (" regard ", en yiddish), toujours prêt à se plonger avec inventivité dans des domaines qu'on croyait sanctuarisés. Le tout, avec une idée simple : faire vivre une langue et des musiques bien au-delà de leur public habituel, pour séduire aussi bien les amateurs de jazz, de musique contemporaine et d'émotions pures.
Presse " Kalyma est un disque d'une densité d'émotion rare, chanté avec une sobriété exemplaire " LIBERATION

Eliene Castillo borrero : chant lead
Azzedine Baje : congas/cajon/ choeur
Franck Génard : bongo/campana/choeur
Julien Ferré : piano/choeur
Stéphane Damet : Basse/ choeur

Okute est un groupe montpelliérain tous au service d'une salsa entraînante et exigeante. Terme d'origine yoruba," Okute " fait référence à Yemaya, une des principales déesse du panthéon Yoruba.
La formation s'est crée autour d'Eliene Castillo Borrero, chanteuse cubaine dont l'expérience n'est plus à prouver lorsque l'on observe son parcours : Elle a notamment collaboré avec Chucho Valdes, Sylvio Rodriguez, fait partie du projet " sexto sentido ", formation qui a remporté le premier prix du festival de jazz de la havane. Ces multiples expériences musicales et scéniques autour du jazz, de la salsa et de la musique afro cubaine lui ont permis de forger une personnalité et une voix singulière entraînant ainsi avec elle tout le public. La pratique de différentes percussions cubaines ainsi que celle du piano en font d'elle une musicienne complète.
Au niveau du répertoire, Okute offre une palette musicale variée pour créer une ambiance dynamique et enivrante. Ainsi, le groupe revisite au goût du jour des morceaux issus de la musique cubaine, porto-ricaine tout en veillant à varier les styles : boléro, salsa traditionnelle, timba, cha cha, latin jazz etc...
Ce répertoire, influencé également par la musique afro cubaine, est mis en valeur par une rythmique riche et chaleureuse autour de deux percussionnistes : Franck Génard et Azzedine Baje. Leurs expériences communes à travers plusieurs projets les ont amenés à développer une certaine complémentarité rythmique. A la basse, Stéphane Damet vient compléter cette rythmique. Ses nombreuses expériences autour de la musique africaine et latine l'ont amené à sortir son propre album " Pidgin " sous le nom de Kôssia Nanzê. Julien Ferré, pianiste montpelliérain, nous emporte à travers ces tumbaos ardents.
Sur scènes, la complicité, l'ambiance et le dynamisme d'Okute ne tarde jamais à gagner un public enthousiaste venu pour écouter et surtout pour danser.

Jam découverte
Entrée gratuite

Vendredi 13 Mars 21h 15

à Rose Betty pour la sortie de l'album GOOD

Rose Betty Klub - Jazz swing 50′

Gabriel Rigaud - Piano
Jon Da Costa Ferreira - Guitare
Naïma Girou - Contrebasse
Karl Moussavou - Batterie
Marie Nosmas - Chant

[ Quintet swing qui flirte avec le rock n' roll des années 50 et déploie sur scène l'énergie des années Pin up ]
Le Rose Betty Klub a été créé en 2011 par la chanteuse et comédienne Marie Nosmas, devenue alors Rose Betty.
Le quintet revisite la musique des années 20 à 50, influencé par Ella Fitzgerald, Nina Simone, Dinah Washington, Bessie Smith, Aretha Franklin, Nat King Cole, Charlie Christian, Louis Armstrong... Quant à Rose Betty, elle ne peut s'empêcher de parler, d'inventer, de danser, de rugir, de bondir, de rire...

Rose Betty entraîne le Klub dans sa folie et vous aussi !

avec piano bar, bieres, vin, cacahuètes et buffet
19h45 PIANO BAR
21h15 Orchestre Number one

SURPRISE

22h15
JEREZ TEXAS
La fougue du flamenco, la liberté du jazz, l'élégance du classique.
Ricardo Esteve: guitare flamenca
Matthieu Saglio: violoncelle
Jesús Gimeno: batterie, cajón

Valencia, Espagne, début 2002. Ricardo Esteve, guitariste flamenco, Jesus Gimeno, batteur de jazz et Matthieu Saglio, violoncelliste classique, unissent leurs talents pour former Jerez. Etonnant mélange de prime abord, détonnant après écoute. Si la pierre angulaire sur laquelle se construit ce premier cd reste le flamenco, on peut facilement déceler d'autres rythmes et harmonies venus de leurs divers horizons. Avec audace mais sans emphase, ils créent des climats indicibles. Les reprises de " Couleur café " ou de " La foule ", nous ramènent en territoire connu, mais toujours avec des sonorités inédites. On dépasse avec Jerez Texas le mariage musical de raison. Ici ce ne sont pas les musiques qui fusionnent, mais les musiciens.

soirée sur invitation

ET

David Costa Coelho, guitare/chant
Martin Jaussan, contrebasse, choeurs
Thomas Doméné, batterie, choeurs
Philippe Cauchi Pompon, piano, choeurs
Guillaume gardey de Soos, trompette
Mickael Pernet, saxophone
Enzo Tosoni, trombone

David Costa Coelho n'est pas un enfant de la balle. Il ne grandit pas entouré de musiciens, n'hérite d'aucune influence familiale. Sa guitare, il va la trouver tout seul. Ses idoles, ses maîtres, il va les choisir, à contre-courant de l'ambiance musicale dans laquelle baigne son adolescence de la fin des années 90.
A 16 ans, David intègre "The Hijackers", un groupe Rockabilly .S'accompagnant déjà à la guitare acoustique, il chante du Elvis Presley et trouve sans doute dès lors les accents crooner qui ne le quitteront plus. Les grands frères bienveillants, sentant le bouillonnement qui anime le tout jeune homme, lui donnent le meilleur des conseils : "Y'a pas que le rock 'ab dans la vie, écoute d'autres trucs, du jazz...?"
Première découverte : le Swing avec Slim Gaillard & Slam Stewart. David est immédiatement mordu, conquis par ce mélange de Blues, Jazz et presque Rock'n'Roll. Au fil des écoutes, il se choisit comme professeurs de guitare Django Reinhardt ou Charlie Christian, entre autres. Il se régale, s'enivre de l'ironie de Fats Waller, de l'allégresse du Choo choo ch'boogie de Louis Jordan, des phrasés de Nat King Cole et de Billie Holiday...
Jusqu'à la révélation ! Qui a lieu en 2003. Le sublime Cab Calloway chanteZaz zuh Zaz : "... It seems it's name was Smoky Joe ...". STOP, arrêt sur un son : David vient de trouver le nom de son groupe : Le Smoky Joe Combo est né ! Le swing sera sa croisade. Lui sera Smoky Joe ! Sa quête première sera de s'entourer de bons musiciens susceptibles de se laisser tenter par les échos lointains des bals swing et de s'abandonner aux tentations d'une plongée dans le rétro 40/50 d'outre-Atlantique.
L'année 2014 marque un nouveau virage. L'exigence de David et son groupe se poursuit dans la recherche de sa propre identité. Composé jusqu'alors d'hommages et de reprises de Cab Calloway, Louis Prima, Louis Jordan ou encore Ray Charles, le répertoire s'enrichit désormais de ses compositions.

Jam Découverte
Entrée Gratruite

Sur scène l'énergie de David Costa Coelho se déploie tout autour du répertoire rythm'n'blues de la fin des années40/50 et de ses compositions dans le pur style de l'époque. Regard de braise, voix de velours, sourcils ultra-flexibles et clins d'oeil gouailleurs font osciller David entre crooner et showman dégingandé - tout droit sorti d'un Tex Avery ! Il plonge l'auditoire à chacune de ses représentations au coeur d'un véritable show inspiré de Broadway. Soutenu par des musiciens fougueux, qui mêlent avec talent humour et dynamisme scénique, David Costa Coelho donne le tempo et enflamme le Dancefloor !

Richie Beirach - Piano
Regina Litvinova - keyboard/vocoder
Christian Scheuber - drums

Natif de Brooklyn, Richie Beirach est certainement l'un des plus grands pianistes de sa génération. Avec Herbie Hancock, Chick Corea et Keith Jarrett, il est une figure majeure de cette période et l'un des héritiers les plus directs des deux plus fortes références des années 60 : McCoy Tyner et Bill Evans.
Après de brillantes études classiques, puis un cursus complet à la Berklee School de Boston, c'est en effet auprès de Bill Evans qu'il parachève son apprentissage. En plus de l'approfondissement des techniques d'improvisation, ils déchiffrent ensemble de nombreuses œuvres classiques. Ils resteront très proches jusqu'au décès de Bill Evans.
Avec Stan Getz et Chet Baker
Parallèlement, il intègre la scène jazz new-yorkaise et fait partie des formations de Stan Getz, puis de Chet Baker. Au milieu des années 70, il s'associe avec l'autre figure montante du jazz new-yorkais de cette période, Dave Liebman, qui sort tout juste du groupe de Miles Davis. À eux deux, ils marqueront définitivement l'histoire du jazz au travers de deux formations : Look Out Farm puis le quartet Quest (que l'on a pu entendre au Jam en Mars 2010)
Ils formeront aussi, en de très nombreuses occasions, un duo unique. Il signe ses premiers enregistrements personnels sur le label ECM jusqu'à en devenir un pianiste phare, enregistrant sous son nom quatre albums pour le label et figurant sur de nombreux autres enregistrements du label, notamment ceux du guitariste John Abercrombie.
Richie Beirach est un compositeur remarquable, dont de nombreuses pièces sont devenues des standards (" Leaving ", " Elm "...). Auteur de très nombreux enregistrement sous son nom pour des labels américains et japonais, c'est un pianiste complet et l'un des rares " Steinway artists " représentant la célèbre marque à travers le monde.
Il est un maître incontesté du piano solo, exercice qu'il a développé depuis trois décennies. Ses enregistrements les plus connus sont : " Hubris " (ECM), " Waterlilies " (Sony Japon), " Breathing Statues " (CMP). En 2011, il a enregistré pour le label français Outnote, le superbe " Impressions of Tokyo ".

Son nouveau Trio est vraiment différent de ce qu'il a joué et enregistré jusqu'à présent, avec la combinaison de nouveaux instruments comme le synthé, clavier et vocoder de Regina et les talents spéciaux du batteur Chris incluant des instruments spéciaux comme les nouvelles cymbales accordées qui lui donne un son unique !

Le chaman du chamamé !
EN TOURNÉE EN EUROPE EN MARS 2015 !

En 1881 l'Argentine, presque totalement dépeuplé en raison d'un siècle de conflits, ouvre ses frontières et Misiones se peuple de colons européens essentiellement d'origine allemande, russe, ukrainienne, polonaise, scandinave et d'Europe Centrale qui créent des villages, se mélangeant aux autochtones restants. Ils apportent avec eux leurs accordéons et leur polka.
De la rencontre entre monde indigène et le vieux continent nait alors le chamamé.

Né aux Etats-Unis et d'origine zambienne, Rootwords grandit en Suisse et devient en une dizaine d'années un talent incontestable de la scène hip hop internationale, à surveiller de très près. Depuis l'âge de 16 ans, il cultive son amour du hip hop, de la scène underground et des beats explosifs. " Rappeur citoyen du monde ", voilà un bon moyen de définir l'esthétique de cet artiste qui, à travers ses textes et sa musique, exprime son attachement au multiculturalisme, à la diversité et au monde en général.
The Rush, son premier album sortie en 2014 vous permettra de découvrir, si ce n'est pas déjà fait, un son urbain nourri d'influences modernes hip hop, soul et reggae. Rootwords y mélange des sonorités qui lui tiennent à cœur et qui reflètent un monde en pleine expansion où les frontières s'effacent et où les gens se mélangent. Il s'aventure dans un hip hop électrique sur le second titre de l'album, " Keep On ", où textes explicites et guitares enragées s'entremêlent habilement. Juste après, la douceur de " Mwansa " ou le rythme funky de " Cold Crush " nous replongent dans un univers plus groovy qui ravira les amoureux des premières années du mouvement. On prend ensuite un virage plein sud avec " Freedom Of Speech ", entre reggae et hip hop, sublimé par la voix chaude et jamaïcaine de Denham Smith dans les refrains : les fans du genre ne seront pas déçus !
On ne peut donc que saluer la qualité et le talent de cette combinaison instrumentale entre les musiciens, les Djs, Red bioul et Kinyama Sounds, qui collaborent tous ensemble avec Rootwords sur cet album pour créer un son moderne et organique.
Rootwords a déjà séduit la critique avec ses premiers projets (Press Rewind to Begin et All Good), notamment en Suisse où il est élu " Meilleur Artiste Underground " au RepreZent Awards en 2010, gagne le prix " Demotape Clinic Urban " au M4Music à Zurich en 2013 et remporte le premier " Urban Award " aux Swiss Live Talents à Berne fin 2013. Il a partagé la scène avec les plus grands, notamment IAM, Cypress Hill, Public Enemy, Dead Prez, Method Man et Redman, lors de
festivals tel que le Montreux Jazz Festival.
Autant dire que ce premier album est plus que le bienvenu, ravivant la flamme d'un hip hop engagé et urbain, loin des clichés bling bling et gangstas qui nous envahissent. Ne manquez donc pas The Rush qui pourrait vous rendre nostalgique d'une époque où tout commençait et où Zulu Nation prônait ces quelques mots " Peace, Love, Unity and Having Fun "

Jeudi 26 Mars 21h

Jam Découverte
Entrée Gratuite

MAUDITE TARAF

MODERN TIMES est le nouveau projet de Bojan Z, musicien et producteur aux multiples récompenses (Artiste de l'Année aux Victoires du Jazz 2012...).
Le titre de ce projet musical s'inspire du film du même nom de Charlie Chaplin de 1936, notamment par le regard critique sur l'époque actuelle qu'il y apporte.
D'une manière plus directe, l'inspiration de ce nouveau projet est liée à Charlie Chaplin, plutôt comme exemple d'un artiste engagé dans une certaine idée de l'humanité.
Le répertoire proposé dans MODERN TIMES n'est pas repris de la plume de Chaplin, (qui composait, cependant, en grande partie la musique de ses films...) bien que des références soient plus que possibles, mais plutôt avec une idée de relecture, de réinterprétation plus que de reprise. Du matériel musical et sonore original, comme une vision moderne des musiques inspirées du passé, entrelacées avec les sons électroniques mêlés avec les danses des cultures européennes, créoles et africaines.
L'inspiration de MODERN TIMES est également puisée chez les contemporains de Chaplin...Picasso, Stravinsky, Schoenberg, Bartok, Duke Ellington et d'autres.
Pour la mise en oeuvre musicale de ce projet, Bojan Z a souhaité rassembler de jeunes musiciens français afin d'accentuer l'échange d'énergies créatrices avec la nouvelle génération. Une approche cohérente dans la réalisation de MODERN TIMES et de son penchant et partie pris actuel.

MODERN TIMES est un hommage aux grands artistes des temps tourmentés et leur rôle majeur dans la société : décrire l'actualité avec un oeil critique et imaginer de meilleurs lendemains, inventifs et créatifs.

LE JAM Rue Ferdinand de Lesseps, 34070 Montpellier

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Idherault.tv 34444 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine