Magazine Conso

Quitter une grande entreprise pour s’associer et créer sa propre structure

Publié le 27 février 2015 par Amvoilure @Amvoilure

Young attractive business people - the elite business teamSe préparer à quitter une entreprise du CAC40 pour monter un projet entrepreneurial avec un ou plusieurs associés nécessite d’intégrer de nouveaux repères sociaux et économiques pour être en adéquation avec son business et cohérent avec la culture d’une start-up, d’une TPE ou d’une activité libérale.

Quitter l’esprit du salariat pour entreprendre

Beaucoup d’anciens cadres me parlent d’abord de leur rémunération future avant de parler de leur business et des clients à conquérir. Ils me demandent comment s’associer de façon équitable entre associés quand l’un touche une pré-retraite alors que l’autre a besoin de sa rémunération ? Ou bien ils prévoient sérieusement une rémunération et des avantages sans aborder la spécificité de leur projet et ce qu’ils pourront apporter aux clients.

Ces questions, pour moi, sont révélatrices de ce que leur réflexion entrepreneuriale a pour référence le statut de salarié. Elle est basée d’avantage sur la rémunération et les avantages à préserver que sur un business en construction et la recherche de clientèle.

S’associer pour entrer dans la dynamique business

Ceux qui construisent une relation d’associés autour d’un projet entrepreneurial vivent ce changement de culture plus facilement. Les échanges sur les différents thèmes (définition du projet, structure juridique, répartition des parts, business plan, budget, répartition des rôles, pacte d’associés, stratégie de développement, choix de prestataires qui portent des compétences complémentaires aux associés…) les aident à entrer dans la dynamique du business, à se projeter concrètement dans ce que sera la nouvelle activité et les futurs clients.

Ces discussions font émerger le positionnement de chacun, révèlent forces et faiblesses, favorisent le passage à l’action et construisent, peu à peu, un « être ensemble d’associés ». Ce sentiment d’appartenance à une équipe (deux associés ou d’avantage) donne une nouvelle identité qui facilite la découverte et l’acquisition des nouveaux repères sociaux et économiques. Comme toute aventure humaine, l’équipe permet de fêter les succès ou de transformer des échecs en apprentissage de nouvelles compétences à acquérir pour réussir ensemble.

Le démarrage d’une entreprise est d’abord une aventure humaine avant de devenir une aventure économique.

A retenir

  • Passer d’une grande entreprise à une création d’entreprise, c’est changer d’échelle à tous les niveaux.
  • Changer de culture prend du temps : le temps de chacun est différent car il dépend de sa relation à lui-même, à son entourage et environnement.
  • Avoir organisé une réserve financière permet une disponibilité d’esprit et un confort nécessaire à tout apprentissage.
  • Construire et partager un projet avec un ou plusieurs associés favorise l’acquisition de nouveaux repères sociaux et économiques indispensables à la compréhension de son marché et à son positionnement.
  • S’investir dans la relation avec les associés c’est contribuer à la réussite du projet. Cela ne signifie pas d’être d’accord sur tous les points abordés. Il s’agit de trouver un mode de communication qui permette de respecter les différents points de vue avant de prendre des  décisions.
  • Parfois, il faut savoir arrêter un projet à temps pour pouvoir rebondir avec la richesse de l’expérience acquise de ce changement d’échelle économique.

Related posts:

YARPP powered by AdBistroPowered by

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amvoilure 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte