Magazine Politique

GAZA: Les bombes de peinture plutôt que les bombes destructrices de Tsahal

Publié le 28 février 2015 par Leforik
GAZA: Les bombes de peinture plutôt que les bombes destructrices de Tsahal

Un artiste a décidé de protester contre les conditions de vie du peuple gazaoui en peignant un chat sur les ruines toujours visibles 8 mois après l’opération « bordures protectrices » destructrices, menée par le gouvernement israélien de Netanyahou.

L’auteur du « chat » de Gaza, Banksy, ne cache pas son militantisme et tranche avec le décor catastrophe de Gaza. Son « chat » au ruban rose est désormais plus qu’une oeuvre d’art mais un bien symbole, un symbole de vie, un symbole de résistance. C’est de façon « illégale » qu’il a pénétré dans la bande de Gaza. Nous savons que de nombreuses personnes sont jugées « persona non grata » pour Israël, notamment le célèbre docteur norvégien Mads Gilbert, un véritable héros au grand cœur qui a sauvé des vie et pansé des plaies à l’hôpital de Shifa à Gaza.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leforik 65386 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine