Magazine Animaux

Enfin riche !

Par Jperino @Jonoripe

Ça fait un moment que je cherche un truc pour devenir plus riche que riche. Je crois que j’ai trouvé. Je veux devenir riche car j’aimerais bien, quand je serais très vieux, avoir une femme plus jeune qui me distrairait et à qui je pourrais donner un demi milliard d’euro sans que cela n'entame trop ma fortune. Ne voyez là rien de libidineux, non, une simple relation sur le modèle de mamie Lilane et de François-Marie.

1269-AGUILAR.jpg
L'idée. Elle m'est venue en lisant un article sur Courrier International à propos d’applications développées en Afrique et dédiés aux églises.

Des applis pour les curés, pasteur, imams… Applis sur PCs, tablettes et smartphones bien sûr qui permettent d’envoyer toutes sortes de messages à leurs ouailles* : rappel des offices, prêches mensuels, appel à la prière et la prière du jour ou même messages d’anniversaire, via de multiples canaux – textos, courriels, réseaux sociaux…

Churchplus par exemple a été conçue pour aider les pasteurs à gérer leurs activités, à mesurer les performances grâce à des indicateurs clés (key indicators) et aussi à améliorer leurs relations avec leurs fidèles. Des applis qui répondent à un vrai besoin : « Churchplus, permet aux églises de faire face aux défis auxquels elles sont confrontées en matière de gestion de données. »

Et bien sûr vous vous demandez « Mais puisque ça existe… comment vas-tu devenir riche ? » Et vous croyez que je vais vous le dire ? Non mais vous rigolez.

moulin-a-priere-om.jpg
En fait, je vais en dire deux mots car je ne risque plus rien, j’ai déposé le brevet. L’idée est simple, mon appli, Gigaprayer, priera à votre place sur le modèle du moulin à prière. Sauf que là, on pourra prier à coup de milliards de prières par seconde. Beaucoup plus efficace !

Le business modèle est simple : je distribue l’appi gratuitement. Je ne fais que toucher à chaque intervention entre le croyant et Dieu un pouillème d'euro, une bricole mais mille milliards de bricoles… Vous me suivez ?

Attention, je compte veillez attentivement sur la sécurité des données. Pas question que les prières à Dieu se mélangent avec celles envoyé à Allah ou à Ron Hubbard. C'est pourquoi je prépare une architecture en béton (à la Martin Bouygues). Je ne baserai donc pas ma solution sur le cloud, trop risqué, des petits malins pourraient pirater l'affaire et détourner les prières. Non. Mes Vos prières, iront directement au ciel, et dans un ciel sans nuages.

* Ouailles - Du latin ovicula, petite brebis, diminutif d'ovis le mouton qui a donné ovin. Le mot vient de la métaphore du bon pasteur et de ses brebis en référence à la parabole (Jean, X) Perso, je n'aime pas me faire traité de mouton.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jperino 337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte