Magazine Culture

Noces à la Cour de Julie Tetel

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Chronique réalisée par RoseRose

:star: Noces à la cour de Julie Tetel

Noces à la Cour de Julie TetelNombre de pages : 320 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er février 2015
Collection : Les Historiques
Langue : Français
ISBN-10: 2280330830
ISBN-13: 9782280330831
Prix Éditeur : 6,95 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Angleterre, 1154

Sitôt veuve, Gwyneth de Northumbrie apprend avec stupeur que le roi, ou, plutôt, la maîtresse du roi, a décidé de la remarier avec Simon de Beresford, un familier de la Cour. Convoquée à la Tour de Londres, Gwyneth est présentée à l’arrogant chevalier, qui, aussi furieux qu’elle de ces fiançailles forcées, n’essaie même pas de se montrer courtois. Et l’inquiétude de Gwyneth s’accroît encore quand elle apprend que Simon de Beresford, veuf comme elle, n’a pas moins de cinq enfants à sa charge et… une maîtresse !

Mon avis :

Un mariage arrangé

Simon de Beresford est un chevalier reconnu. Depuis des années, il entraîne ses jeunes écuyers à devenir de valeureux guerriers. La cour de sa propre maison lui sert de lice ! Et il vient juste de finir son entraînement que son ami Geoffroy de Senlis vient le chercher : Simon est demandé toutes affaires cessantes par le roi et la maîtresse de celui-ci, Adèle, pour une audience dans la salle du Conseil, ce qui est extrêmement rare.

Mais le valeureux chevalier n’est pas au bout de ses surprises : le roi et sa compagne ont décidé qu’il était temps… qu’il se remarie ! Veuf depuis près de cinq ans, il jouissait de sa tranquillité (bien plus sereine qu’à l’époque de sa défunte et détestée épouse). Et voilà qu’on lui propose, ou plutôt qu’on lui ordonne de se marier de nouveau ! Simon sait bien qu’il ne peut refuser, mais l’idée de s’allier avec une mégère pour la seconde fois lui fait presque oublier à qui il parle. Le nom de sa promise est Gwyneth de Northumbria. Veuve d’un noble saxon tué par les partisans du roi, elle est vue davantage comme une monnaie d’échange, permettant pour Simon, l’un des soldats les plus loyaux de Sa Majesté, de partir réduire en bouillie les derniers rebelles du Nord. Après avoir essayé durant de longues minutes de plaider sa cause, Simon doit se rendre à l’évidence : il épousera la damoiselle… Ah, et on lui précise : il faudrait également lui donner des fils. Et comme Simon a déjà cinq enfants, il devrait savoir comment faire bien sûr.

Et Gwyneth de son côté ? Et bien elle attend son promis un peu comme si elle allait à l’échafaud. Il faut dire que, saxonne, elle n’est pas très bien vue à la Cour, n’a pas énormément d’amis et vient d’être fiancée d’office à quelqu’un qu’elle ne connaît pas. Et quand à sa première vision de son futur mari, elle n’est pas très enjouée :

« L’homme, en harnois de guerre, ressemblait bien, en effet , à l’un des guerriers du roi des dieux, descendu tout droit du Walhalla, avec ses bras pareils à des massues, ses yeux d’acier et ses cheveux de bronze fondu. Son corps semblait taillé dans du granit, au flanc d’une montagne, et ses traits paraissaient avoir été dessinés dans le seul but d’inspirer la terreur sur le champ de bataille. Il avait un visage que seule la déesse Freya, protectrice des guerriers, pourrait aimer. »

Comment ces deux inconnus vont-ils arriver à s’entendre ?

Petite déception pour ce titre

La romance est mignonne entre nos héros, tous les deux meurtris par la vie, mais j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs, et que l’auteure ne va pas suffisamment au bout de la romance. Elle arrête assez brutalement le récit, alors qu’on aurait aimé en savoir un peu plus. Le contexte historique en revanche est bien traité, et donne à l’histoire davantage de corps.

Un bilan mitigé donc pour cette lecture.

Bon

Chronique réalisée par RoseRose

:star: Noces à la cour de Julie Tetel

Noces à la Cour de Julie TetelNombre de pages : 320 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er février 2015
Collection : Les Historiques
Langue : Français
ISBN-10: 2280330830
ISBN-13: 9782280330831
Prix Éditeur : 6,95 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Angleterre, 1154

Sitôt veuve, Gwyneth de Northumbrie apprend avec stupeur que le roi, ou, plutôt, la maîtresse du roi, a décidé de la remarier avec Simon de Beresford, un familier de la Cour. Convoquée à la Tour de Londres, Gwyneth est présentée à l’arrogant chevalier, qui, aussi furieux qu’elle de ces fiançailles forcées, n’essaie même pas de se montrer courtois. Et l’inquiétude de Gwyneth s’accroît encore quand elle apprend que Simon de Beresford, veuf comme elle, n’a pas moins de cinq enfants à sa charge et… une maîtresse !

Mon avis :

Un mariage arrangé

Simon de Beresford est un chevalier reconnu. Depuis des années, il entraîne ses jeunes écuyers à devenir de valeureux guerriers. La cour de sa propre maison lui sert de lice ! Et il vient juste de finir son entraînement que son ami Geoffroy de Senlis vient le chercher : Simon est demandé toutes affaires cessantes par le roi et la maîtresse de celui-ci, Adèle, pour une audience dans la salle du Conseil, ce qui est extrêmement rare.

Mais le valeureux chevalier n’est pas au bout de ses surprises : le roi et sa compagne ont décidé qu’il était temps… qu’il se remarie ! Veuf depuis près de cinq ans, il jouissait de sa tranquillité (bien plus sereine qu’à l’époque de sa défunte et détestée épouse). Et voilà qu’on lui propose, ou plutôt qu’on lui ordonne de se marier de nouveau ! Simon sait bien qu’il ne peut refuser, mais l’idée de s’allier avec une mégère pour la seconde fois lui fait presque oublier à qui il parle. Le nom de sa promise est Gwyneth de Northumbria. Veuve d’un noble saxon tué par les partisans du roi, elle est vue davantage comme une monnaie d’échange, permettant pour Simon, l’un des soldats les plus loyaux de Sa Majesté, de partir réduire en bouillie les derniers rebelles du Nord. Après avoir essayé durant de longues minutes de plaider sa cause, Simon doit se rendre à l’évidence : il épousera la damoiselle… Ah, et on lui précise : il faudrait également lui donner des fils. Et comme Simon a déjà cinq enfants, il devrait savoir comment faire bien sûr.

Et Gwyneth de son côté ? Et bien elle attend son promis un peu comme si elle allait à l’échafaud. Il faut dire que, saxonne, elle n’est pas très bien vue à la Cour, n’a pas énormément d’amis et vient d’être fiancée d’office à quelqu’un qu’elle ne connaît pas. Et quand à sa première vision de son futur mari, elle n’est pas très enjouée :

« L’homme, en harnois de guerre, ressemblait bien, en effet , à l’un des guerriers du roi des dieux, descendu tout droit du Walhalla, avec ses bras pareils à des massues, ses yeux d’acier et ses cheveux de bronze fondu. Son corps semblait taillé dans du granit, au flanc d’une montagne, et ses traits paraissaient avoir été dessinés dans le seul but d’inspirer la terreur sur le champ de bataille. Il avait un visage que seule la déesse Freya, protectrice des guerriers, pourrait aimer. »

Comment ces deux inconnus vont-ils arriver à s’entendre ?

Petite déception pour ce titre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 49062 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines