Magazine Culture

Monsieur Elliot – Claire Mazard

Publié le 01 mars 2015 par Celine72 @Celine_UDL

Un grand merci aux éditions Oskar !

Éditions Oskar (2015), collection : Polar – 107 pages

Monsieur ElliotÀ partir de 9 ans

Mot de l’éditeur :

Papillon, le spécialiste de la brocante et du vide-grenier, a déniché un très bel ours en peluche. Il décide de l’offrir à Coco, sa petite-fille. Or ce n’est pas une peluche ordinaire. Il s’agit là de Monsieur Elliot, un ours très recherché par les collectionneurs. Alors que la fillette traîne sur le stand de son grand-père, deux acheteurs se proposent de lui acheter son ours. Les enchères montent, mais Coco ne veut pas le vendre…

Mon avis :

Voilà un bon petit polar où l’intrigue tourne autour d’un mystérieux ours bleu en peluche qui a l’air ancien mais en très bon état, attirant ainsi l’attention d’un commissaire-priseur nommé Vautour et de ses deux acolytes surnommés Boucle d’or et Bouledogue. Bref, ces truands aux noms invraisemblables sont prêts à tout pour l’avoir.
Ainsi, Coco et son frère Florian accompagnés de leur grand-père sont entraînés malgré eux dans une quête dangereuse où ils essayent de comprendre ce que ces trafiquants veulent à cet ours bleu. Pour Coco, il est évidemment hors de question qu’on lui dérobe son ours et on la soutient jusqu’à la fin.
En plus d’avoir des personnages déterminés et courageux, on a une intrigue tout à fait passionnante car, Claire Mazard met en avant dans ce polar, l’attachement que l’on peut avoir pour un objet et aussi, la passion des collectionneurs.
De plus, il faut savoir que L’ours Elliot a réellement existé puisqu’il a été fabriqué par la firme Stieff en 1908 et a été vendu aux enchères Christie’s à Londres en 1993.
Pour terminer, j’ai beaucoup aimé ce polar dont la couverture a été bien choisie, il se lit très vite et je l’ai trouvé très original.

- Heu…Écoutez, monsieur, nous sommes venus vous proposer un marché. Votre petite fille, hier, avait un ours, et…

- Il n’est pas à vendre. Elle vous l’a dit, non ? Alors, au revoir, messieurs.

- Nous pouvons vous l’acheter cher. Très cher. Mais, si vous ne coopérez pas, nous pouvons devenir méchants, très méchants.

- Partez ou j’appelle la police.

 superbe

Jeunesse & Young Adult

oskar-éditeur



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Celine72 325 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines