Magazine Culture

Tu me trouveras au bout du monde

Par Bookinnsofa @BookinnSofa

Récemment, j'ai parlé d'un de mes derniers coups de coeur sur le blog avec Le sourire des femmes de Nicolas Barreau. J'ai découvert par hasard cet auteur en bouquinerie et j'ai tellement adoré son premier roman que je me suis empressée d'acheter le second tout aussi formidable. La couverture ressemble beaucoup à celle du Sourire des femmes avec une jolie demoiselle en robe rouge, sereine, rêveuse avec en arrière plan la Tour Eiffel. Une belle légereté emane d'elles, j'aime beaucoup cette simplicité.

Jean Luc Champollion est un jeune galeriste hyper sexy qui aime regarder les jolies femmes et plus si affinités. Mais derrière cette façade de dandy se cache un homme romantique et sensible qui aime faire virevolter les mots. Quand il reçoit une mystérieuse lettre, il pense d'abord à une farce puis très vite il se prend au jeu. Une magnifique correspondance commence alors entre une femme qui sait se faire désirer et un homme qui n'en peut plus d'attendre de la rencontrer.

Images-1-5823.jpg
photo_restaurant_02.jpg
712510.jpg

Comme j'ai aimé cette histoire! Les lettres sont magnifiques. Le jeu de séduction est galant à l'image des amours courtois du 18é siècle. Il y a une certaine forme de retenue dans la manière dont ils s'adressent l'un à l'autre ce qui rend le désir évoqué encore plus sensuel et pressé. Rien que d'y repenser, ils savent se parler ces deux là! Le mystère, l'envie, l'impatience, l'attente...tout cela est tellement accrocheur et surtout très aguicheur. Ce jeu de piste amoureux est savoureux et très inventif. Que du bonheur!

 

5029317094_writing_writing_31275199_1500_1004_xlarge.jpeg
tumblr_m8zmdegBWH1qlg6tao1_1280.jpg
img_Ecriture-a-l-ancienne_Catherine-BEYLER_ref-ARE261_mode-.jpg

Les personnages qui gravitent autour du Duc et de la Principessa sont eux aussi formidables. Soleil et Jane sont époustouflantes. Complètement à l'opposé l'une de l'autre, j'ai adoré ces deux caractères bien trempés et déjantés par moment. Et que dire de ce cher Jean-Luc toujours à courrir après le temps? Avec toutes ces émotions qui l'assaillent, j'ai eu parfois de la peine pour lui. J'ai faili perdre haleine à le suivre partout et à vivre en même temps que lui tous ces ascenseurs émotionnels. Tu me trouveras au bout du monde est une histoire romantique passionnante qui rappelle combien il est important de regarder autour de soi, de vraiment regarder car finalement "on voit souvent quelque chose cent fois, mille fois, avant de le voir vraiment".

        

Tu me trouveras au bout du monde
6291-4a91125252-copie-1.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bookinnsofa 738 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines