Magazine High tech

MWC 2015 : Samsung lance les Galaxy S6 et S6 Edge

Publié le 02 mars 2015 par Repostit @S2PMag

Dimanche soir à Barcelone, dans son habituel evenement Unpacked en préouverture du Mobile World Congress, Samsung a dévoilé son nouveau Galaxy S6 et sa variante dotée de deux tranches latérales recouvertes par un écran incurvé, le Galaxy S6 Edge. Le coréen pousse ainsi plus avant le concept initié avec la phablette phare, le Galaxy Note en sa version Edge…

Le Galaxy S6 Edge

Le Galaxy S6 Edge lors du premier contact, juste après sa présentation (DR)

Métal, recharge sans fil, écran 4K UHD, et finition exemplaire

On l’attendait depuis plusieurs générations de Galaxy, le renouveau du design pour la gamme est enfin arrivé. Les Samsung Galaxy S6 arborent un design qui n’est pas sans rappeler celui des derniers iPhone, tout de métal, délaissant l’habituel plastique sur ce segment premium.

Niveau spécifications, le S6 dispose d’un écran Super AMOLED Quad HD (2560 x 1440 pixels) de 5,1 pouce, d’un processeur Exynos gravé en 14 nm octa core cadencé à 2,1 GHz épaulé par 3 Go de ram en LDDR4 plus rapide, pour un résultat qu’on nous promet décoiffant de réactivité. Du côté du stockage, fini le port micro-SD, il faudra se contenter de capacités figées de 32, 64 ou 128 Go, tandis que la batterie n’est plus amovible. Pour autant, Samsung nous promet une recharge hyper véloce de celle-ci, permettant de récupérer 4 heures d’autonomie en seulement 10 minutes. Et puisqu’on parle de batterie, celle-ci est également rechargeable sans fil (Qi/PMA).

S6 S6Edge

Côté photo, les deux capteurs sont dotés d’une ouverture à f 1.9, avec HDR en temps réel. Le frontal se dote d’une résolution de 5 Mpxls et le principal de 16 Mpxls BSI avec stabilisateur optique et flash led, à côté duquel on retrouve le cardiofréquencemètre. Fier du résultat obtenu en basses lumières, Samsung à diffusé une comparaison d’une scène nocturne filmée d’un côté par un iPhone 6 et de l’autre par son S6, démontrant à sa manière la luminosité du capteur du nouveau S6.

SONY DSC
Pour le reste, on retrouve naturellement tout ce qu’il faut côté connectivité, sans oublier la 4G LTE catégorie 6, et le lecteur d’empreintes digitales, tandis que la nouvelle version de TouchWiz, la surcouche maison, s’inspire agréablement de la version stock d’Android 5 et de son interface épurée, en simplifiant plutôt efficacement l’utilisation du mobile. Niveau logiciel, Samsung tentera de démocratiser le payement via ses smartphones, puisque la combinaison de la sécurité biométrique du lecteur d’empreintes, le NFC et un cryptage des informations permettra de payer via son système maison incluant des partenariats avec nombre d’établissements bancaires et des acteurs majeurs dans le domaine des cartes de crédit, à l’image de VISA.

Si le design du nouveau Galaxy S6 est plutôt réussi, celui de sa version EDGE, arrondie sur ses deux bords, l’est encore plus. Les tranches, en plus de l’aspect purement esthétique, permettent d’afficher des notifications ou d’accéder rapidement à certains contacts, avec comme repères un code de couleurs, et s’affichant à la manière de fins onglets. Mis à part ce point et une batterie légèrement plus puissante (2600 mAh contre 2550), la version Edge partage les mêmes composants. Il est cependant un peu plus léger (132 contre 138 grammes), tandis que ses dimensions son un peu plus restreintes, mais qu’il se veut plus épais de 2 dixièmes de millimètres avec ses 7 mm.

Un beau smartphone dans deux déclinaisons intéressantes, qui seront disponibles 5 couleurs : Blanc, Noir, Or, Bleu et Vert, le 10 avril partout sur le globe. Pour la Suisse, les tarifs débutent à 699 francs pour le Galaxy S6 et à 849.- pour le Galaxy S6 Edge, pour s’envoler à 1049 de nos francs pour le en version 128 Go de stockage.

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine