Magazine Cinéma

Force majeure - 7,5/10

Par Aelezig

z26

Un film de Pierre Jolivet (1989 - France) avec Patrick Bruel, François Cluzet, Kristin Scott Thomas, Sabine Haudepin, Alan Bates

Et vous, qu'auriez-vous fait ?

L'histoire : Philippe, brillant étudiant en maths, à la veille de passer ses derniers examens pour décrocher un job dans la recherche, et Daniel, chômeur, père de famille, se sont rencontrés autrefois en Asie du sud-est, lorsqu'ils étaient de jeunes baroudeurs. Ils ne se sont jamais vus depuis. Mais un avocat d'Amnesty International les contacte : leur copain Hans, qui est resté sur place pour prolonger son voyage, a été arrêté avec 300 g de cannabis sur lui et il est condamné à mort, attendant son sort dans une geôle infâme. Hans a révélé que deux paquets étaient à des amis, qui les ont laissé parce qu'ils partaient. Si cela se confirmait, la quantité par personne étant moindre, ils ne tombent plus, tous les trois, sous la loi des "trafiquants" mais celle des "usagers", moins dure. Le pays accepterait de transformer la peine en plusieurs années de prison... à condition que les deux autres viennent se livrer... Philippe et Daniel ont cinq jours pour se décider, ou non, à sauver un homme de la mort.

z27

Mon avis : Un des rares films de Pierre Jolivet que j'aime vraiment. Un des rares films qui interroge sur la conscience intime, cette "morale" interne qui - dit-on - distingue l'homme de l'animal, lui donnant la possibilité de choisir à tout moment de son comportement envers son semblable. Un libre arbitre qui est aussi une torture mentale. C'est un film qui m'avait bouleversée à l'époque et que je souhaitais revoir depuis très longtemps. Je n'ai pas été déçue.

On ne souhaite à personne le terrible choix que l'on impose à ces deux jeunes hommes. Observer leurs doutes, leurs comportements, leurs faiblesses, leur héroïsme fragile, est terriblement touchant et le film n'a pas vieilli d'un iota. Vu que tout est dans la réflexion, le reste est accessoire. Le suspense est bien entretenu, jusqu'à la toute fin du film, on ne sait pas quelle sera leur décision... et les surprises qu'on nous réserve sont de taille. Franchement bien fichu.

Spoiler. Le seul truc que je ne comprends pas, c'est pourquoi Daniel doit partir quand même alors que Hans est en fait déjà mort... la France n'étant plus sous le chantage de la mise à mort d'un homme ne peut-elle du coup empêcher la sortie de ses ressortissants ? Et Daniel va-t-il, maintenant qu'il est seul, écoper d'une condamnation plus lourde que si Philippe l'avait accompagné ? Fin du spoiler.

z28

Je suis étonnée par les mauvaises critiques des internautes, que je découvre ce matin. Lent, barbant, nébuleux. Franchement, si le cinéma de Jolivet, c'est souvent ça, effectivement, ici je ne trouve pas que ce soit le cas ! Tout juste pourrait-on reprocher, je le concède, une légère mollesse dans le jeu de Bruel, pas totalement convaincant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines