Magazine Cinéma

Brendan et le Secret de Kells : Notre critique

Publié le 02 mars 2015 par Cinecomca @cinecomca

le secret de kells

SYNOPSIS

En Irlande au 9ème siècle, dans l’abbaye fortifiée de Kells, Brendan, un jeune moine de douze ans, aide à la construction d’une enceinte pour protéger l’abbaye des assauts réguliers des vikings.
Le Frère Aidan, célèbre maître enlumineur et « gardien » du inachevé livre d’Iona, va l’entraîner dans de fantastiques aventures. Pour finir le livre Brendan devra défier ses propres peurs et faire face à l’inconnu interdit.

LE FILM

Réalisation : Tomm Moore
Scénario : Tomm Moore, Fabrice Ziolkowski
Casting : Evan McGuire, Christen Mooney, Mick Lally, Brendan Gleeson

CRITIQUE

Après Le Chant de la Mer qui nous avait très agréablement surpris grâce à son esthétisme et son histoire poétique, nous avons décidé de voir le premier film de Tomm Moore : Brendan et le Secret de Kells. Est-ce que ce film est aussi beau que le second du réalisateur ?

le secret de kells

Le Secret de Kells nous a beaucoup plu. On retrouve la patte de Tomm Moore avec le design et l’univers celtique. Toutefois c’est un film que nous avons trouvé plus bien plus sombre et plus brutal avec les Vikings, mais aussi le Crom Cruach.

C’était effectivement encore une fois un plaisir de découvrir l’univers graphique inspiré de la culture celtique. Dans Le Secret de Kells, on ressent davantage l’authenticité des éléments tels que le livre de Kells et l’Abbaye de Kells qui existent vraiment. On retrouve des éléments graphiques entre le livre de Kells du film et le vrai. La page de Chi Ro du livre originel est effectivement représentée comme le travail symbolique de Brendan dans le film.

le secret de kells

Tomm Moore réalise ici un bel hommage à la culture irlandaise, surtout qu’il réussit à susciter l’intérêt du spectateur. Suite au visionnage, nous avons été curieux d’en savoir plus sur les éléments et légendes qui ont inspiré le film. Et ce qui est effectivement intéressant est l’utilisation d’éléments réels par Tomm Moore entourés de légendes et de magie.

Ce qui est dommage dans ce premier film de Tomm Moore, c’est le scénario qui est assez plat. Il n’y a pas de surprise pour le spectateur et le fait que le conte suive l’histoire des origines du livre de Kells donne une certaine monotonie au récit. Sans la magie qui se trouve dans le graphisme, le film perdrait énormément de son intérêt. Heureusement avec son second film, Le Chant de la Mer, on ressent un gros changement dans le travail de l’intrigue.

le secret de kells

Les personnages ne sont pas non plus très surprenants, restant très classiques. Chaque personnage a sa symbolique: Abbot le père, Aidan le mentor, Aisling le monde merveilleux, les vikings la cruauté humaine, le Crom Cruach le paganisme … On se retrouve aussi face à des relations simples.

Brendan, personnage principal, grâce à un comportement moins monotone et son envie d’outrepasser les règles est assez attachant et heureusement car il conduit l’histoire et sans ça, nous aurions très vite piqué du nez.
Le personnage qui nous a le plus plu, c’est bien Aisling. Cette fille-loup qui vit dans la forêt en dehors de Kells apporte la touche de mystère dont a réellement besoin le film. Ne pas savoir qui elle est vraiment et le fait qu’elle puisse changer de forme intrigue et c’est ce qu’on apprécie.
Si on veut approfondir notre compréhension du film le rôle d’Aisling est également très important.

Après quelques recherches nous avons effectivement découvert que plus que l’histoire du livre de Kells le film raconte le conflit entre le christianisme (symbolisé par la forme du cercle et représenté par l’abbaye de Kells et les moines) et le paganisme (représenté par le Crom Cruach et Aisling). Lorsque le Crom Cruach est vaicu par Brendan, on ne voit plus Aisling sous sa forme humaine, on aperçoit alors le personnage seulement sous sa forme de loup ou avec ses yeux dans les buissons.

le secret de kells

Il y aurait encore beaucoup à dire et découvrir sur le sujet, mais comme vous l’aurez compris bien que Brendan et Le Secret de Kells nous a moins convaincu sur certains points par rapport au film Le Chant de la Mer de Tomm Moore, celui-ci s’avère être d’un grand intérêt lorsqu’on s’attarde sur les différents éléments qu’il traite. Une belle découverte que nous vous conseillons de découvrir également.

BANDE ANNONCE

Share

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cinecomca 4132 partages Voir son blog

Magazines