Magazine Conso

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Par Vincent Espritdesign @espritdesign
Artcurial Novembre 2014

Artcurial Novembre 2014

Jean Prouvé (1901 à Paris-1984 à Nancy), reconnu comme architecte, fut aussi un designer important, utilisant massivement l’acier, la tôle et le bois dans ses créations. Prouvé fut formé à la ferronnerie, et demeure fidèle aux matériaux métalliques, qu’il utilisera ensuite dans ses architectures et son mobilier. Avant chaque projet, il se demandait : « Que pense le matériau ? », et est arrivé à l’architecture par le mobilier. Il pensait qu’« il n’y a pas foncièrement de différence entre la construction d’un meuble et celle d’une maison. ». Prouvé partait souvent du matériau, discutait avec les artisans, avant d’avoir une idée précise de ce que serait l’objet.

En 1931, il crée les Ateliers Jean Prouvé à Nancy, ville où il passera la majeure partie de sa vie. Il est devenu une figure emblématique de la ville : le centre des Congrès porte son nom, et des expositions lui sont régulièrement consacrées. En 2012, une réplique géante d’une des chaises les plus connues de Prouvé est installée place Stanislas.

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Histoire de Design : Chaise Métropole n°305 par Jean Prouvé 1934

Artcurial Novembre 2014

Designer Jean Prouvé

Designer Jean Prouvé

Créée en 1934, la chaise Métropole est fondée sur l’anatomie humaine. A l’arrière, la tension est plus forte puisque c’est la partie qui supporte le poids du torse. Les pieds arrière portent alors la plus grande partie du poids de la personne, d’où leur épaississement. Le matériau utilisé est différent pour les piétements avant et arrière. Les pieds avant sont en métal tubulaire, légers et fins en comparaison avec les pieds arrière faits d’une feuille de tôle d’acier pliée. Ainsi profilés, ils empêchent d’éventuelles déformations causées par le balancement. La chaise donne ainsi une impression de stabilité, de solidité, avec une certaine économie de moyens. La résistance est l’un des principaux soucis de Prouvé : « Dans mon esprit, il fallait qu’une chaise soit légère. Une chaise casse toujours à la jointure arrière entre les pieds et l’assise. C’est la raison pour laquelle tous mes meubles ont des formes d’égale résistance. ». Prouvé laissait parfois certains éléments de fabrication visibles ; ici ce sont les boulons du dossier et de l’assise.

Cette chaise est le résultat de longues recherches pour des chaises de bureaux dont elle est le quatrième modèle. Plusieurs variantes la suivront, très proches visuellement et qu’il est facile de confondre, dont une entièrement en bois que Prouvé utilisera pour sa maison à Nancy, et une autre, la n°300, entièrement démontable.

Chaise n°300, 1942, variante de la Chaise Métropole de 1934

Chaise n°300, 1942, variante de la Chaise Métropole de 1934

Si vous recherchez la chaise sur Internet, vous la trouverez aussi sous le nom de Chaise « Standard », suite à sa réédition par Vitra en 2001. Une variante avec un dossier plastique est aussi disponible. Devenue une icône du design « industriel », elle est aujourd’hui très recherchée, tout comme d’autres réalisations de Jean Prouvé qui atteignent des prix faramineux aux enchères.

Variations Chaise Métropole

Variations Chaise Métropole

A gauche Eléments de la Chaise Standard, à droite éléments de la Chaise Standard Plastique

A gauche Eléments de la Chaise Standard, à droite éléments de la Chaise Standard Plastique

L’association La Source revisite chaque année une pièce importante du design, qu’elle met aux enchères afin de récolter des fonds pour financer des ateliers d’expression artistiques pour les enfants défavorisés. En 2013, ce fut la chaise Métropole qui fut revisitée par 50 artistes, dont Guillaume Delvigne, Philippe Starck, Elizabeth Garouste, avec parfois plus ou moins de bon goût…

Place Stanislas, Nancy, 2012 - Réplique de la Chaise Métropole

Place Stanislas, Nancy, 2012 – Réplique de la Chaise Métropole

JC de Castelbajac à gauche et Robert Stadler à droite

JC de Castelbajac à gauche et Robert Stadler à droite

Franck Evennou à gauche et Guillaume Delvigne à droite

Franck Evennou à gauche et Guillaume Delvigne à droite

Sources : Vitra et Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne

By Blog Esprit Design


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincent Espritdesign 43756 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte