Magazine Culture

Live-blogging depuis mon canapé

Publié le 02 mars 2015 par Powwow
Bonjour et bienvenue sur le live-blogging de pow wow! Aujourd'hui, pour fêter la nouvelle année ainsi que la journée mondiale de l'andouillette au Sancerre et aux oignons, je réponds à toutes vos questions en live! N'hésitez pas à poser vos questions les plus ardues, cette joute intellectuelle promet d'être stimulante! Burpp (j'ai mangé une andouillette, pardon). Burrp (elle était bonne).  Jean-Pierre, Pas-de-Calais: -Bonjour pow wow, pensez-vous qu'on puisse faire tourner à toute berzingue les particules ionisées d'un plasma sans varier l'effet Hall mais en les mettant dans une toupie et en appuyant comme un malade pour que ça tourne à mort à toute berzingue comme ça pour rigoler?

-Pfff, vous me prenez de court là hein Jean-Pierre...euhhh je dirais... euhhh...tout dépend. De plein de choses en fait. Et en mécanique des fluides...euhhh...je suis plus balèze dans le domaine de la bière en fait. Par exemple comme expérience de mécanique des fluides, j'aime faire un précipité de bière. Pour ce faire, on verse une bière dans un verre et voilà, on regarde le liquide doré faire des bulles et de la mousse et voilà, c'est beau. Lorsqu'elle est fraîche, on peut enrichir l'expérience de dessins faits au doigt sur la condensation présente sur l'extérieur du verre en dessinant un coeur, ou une bite aussi. Et après on se l'enquille avec des cacahuètes en discutant le bout de gras avec les copains poivrots. Ça manque pas les copains poivrots avec la crise. Un licenciement, un divorce et hop, un nouvel ami! Voilà, j'espère avoir répondu à votre question très intéressante au demeurant, croyez-en ma vieille expérience.
Armelle, Gironde: -Bonjour, je lis votre blog depuis 1988 et je trouve que vous écrivez bien, des fois même je comprends des phrases çà et là. Pensez-vous avoir le prix Goncourt en 2015? -Oh laaa tout doux Armelle la gironde! Ha ha ha, un peu d'humour ne peut pas faire de mal dans une ambiance morose. Je ne serai jamais immodeste au point d'envisager avoir le prix Goncourt, je n'ai pas cette prétention! Du moins pour 2015, année pendant laquelle j'envisage plutôt le prix Renaudot, le prix Femina et le Goncourt des lycéens. Tout ça d'un coup. Il faut savoir raison garder, rester humble et chaque jour remettre son métier à tisser sur l'ouvrage, recommencer inlassablement, travailler, peaufiner, être en perpétuel renouveau intellectuel sur le plan intellectuel. Comme Pénélope, la femme d'Ulysse, la belle Pénélope qui faisait tourner la tête de tous les princes grecs, qui tissait un voile tout le jour en regardant la Télémaque et qui, la nuit venue, attendant son mari parti chasser les cyclopes des Cyclades ou les salopes des salades (ça n'a rien à voir nous sommes bien d'accord), défaisait son bel ouvrage en foutant des coups de latte dans les chaises au passage quand elle était pompette et braillait parfois des chansons de corps de garde, puis enlevait ses santiags et s'affalait sur son lit, ivre morte.   
Antoine, Val d'Oise:
-Bonjour, que pensez-vous de la situation politique actuelle? Pensez-vous que l'on verra un duel Sarkozy-Le Pen à l'élection présidentielle de 2017? 
-Bonjour Antoine, je pense que l'année 2017 va arriver d'ici 1 an à 1 an 1/2 d'après mes calculs, l'on a donc le temps d'y voir clair et de commencer cette année tranquilou décontractés du gland, on va pas se faire chier avec La Pen et le Petit Poucet. Profitons pour l'heure de ce qu'il nous reste comme pourboire d'achat pour penser à autre chose. On ne va pas se mettre le moral à plat alors qu'on est tout juste au bord de la guerre nucléaire, ce serait idiot. Je n'ai pas envie de mourir avec le moral à plat.
Swami, Nigéria:
- pow ha ha ndewo, aha m swami m na-eche na ị a bachi-bouzouk, a ụdị ectoplasme na ị na-eme ziri ezi na ụwa nke ịde blọgụ ma otú a nụchara anụcha, waffle ebu bụrụ na ị ọmịiko ị bụ a boor moule à gaufres
-Ndewo Swami, ọ dịghị ihe na-enweta ihe Ike, m na-eme ihe m chọrọ na Echere m na ị maara ihe ọ bụla nke uzommeputa mutton ofe. My igwe kwụ otu ebe a na-arụzi ruo ọtụtụ ụbọchị ma echi nne m na-aga omezi isi, m na-atụ anya na ị na-mpako nke gị. Mmanụ bụ ala na mọsel nwere nnukwu a oge, m na-atụ anya ị maara. Hein. Pour dire les choses clairement. 


Jean-Pierre, Pas-de-Calais:
-Et sinon, pour expliquer concrètement à ma famille comment le boson de Higgs explique la brisure de l'interaction unifiée electrofaible, est-ce que je peux remplacer la brisure de l'interaction unifiée électrofaible par des brisures de noix du Périgord par exemple?
-Écoutez cher Jean-Pierre, ce live-blogging est uniquement réservé à tout le monde, c'est-à-dire qu'une fois que vous avez posé votre question, vous devez laisser votre place à un autre internaute, puisque nous avons beaucoup de questions en attente, merci.
Jean-Pierre, Pas-de-Calais:
-Oui oui excusez-moi, je suis désolé, votre live-blogging est très intéressant et j'y apprends beaucoup de choses, je vous aime tellement. 
-Oui oui d'accord, merci à vous Jean-Pierre, voilà voilà, bon maintenant on peut passer à une autre question je pense.  Une autre question Simone?
Jean-Pierre, Pas-de-Calais: 
-Ah mais j'ai pas d'autres questions. Je vous aime tellement.
-Mmmm...je vous préviens une dernière fois Jean-Pierre, je vous remercie de votre participation. 
Jean-Pierre, Pas-de-Calais:
-Sinon j'avais une autre question sur l'antimatière, éventuellement. 
-Non Jean-Pierre, cela n'est pas possible de poser une autre question. Vous êtes très gentil et aimable mais je vous respecte infiniment.
Aidez-moi en régie, comment je fais pour virer cette immonde face de pet, sinon je vais l'envoyer chier ce trou du cul du Pas-de-Calais de mes couilles. Mmmmm gardons notre calme.
Cindy, Paris:

-Bonjour, vous live-bloggez vraiment depuis votre canapé ou bien c'est une astuce de communication pour séduire l'internaute connecté?
-Bonjour Cindy, avec un prénom pareil vous devez être une sacrée coquine hein?  Hmmm pardon, c'est Jean-Pierre qui m'a bien chauffé, je m'égare. Oui je suis bien affalé comme une merde sur mon canapé, j'en profite que les chiens soient en train de jouer dehors pour m"y installer un peu parce que c'est leur canapé, enfin au départ c'était le nôtre, je l'ai acheté en 2003 pour la Coupe du Monde de Ratatouille, mais le Terre-Neuve, outre le fait que ce soit un chien très imposant, a en plus beaucoup de caractère. Par exemple il ne supporte pas qu'on le regarde manger lorsqu'il est à table, il faut le servir très rapidement sinon il montre les dents, et nous ne devons pas le défier alors nous nous allongeons par terre sur le dos en montrant notre ventre pour lui montrer qui c'est le chef. C'est donc lui, en fait, si vous avez suivi. Nous souffrons beaucoup de cette situation, sachez-le.
Jean-Pierre, Pas-de-Calais: 
-J'ai entendu votre réflexion, je suis très déçu. Je vais ruiner votre réputation. Je vous aime tellement.
-Écoutez Jean-Pierre, ne nous emballons pas. J'ai eu un très léger accès de colère coupable c'est vrai mais aujourd'hui il n'y paraît plus. Soyons plus constructifs, nous ne sommes plus des adultes, comportons-nous donc comme des enfants que diable! Vous savez, j'en ai bavé dans ma vie, je me souviens pendant la guerre de Corée, le sergent Kowalski et moi étions comme les deux doigts de sa main, on en a chié dans les tranchées, dans la mitraille, dans le sang et dans la boue, dans la poussière et dans les gaz, et alors que les boches avançaient inexorablement vers nos postions, eh bien jamais dans ces épreuves, je dis bien jamais, il ne nous est venu à l'idée de sortir des transats, d'enfiler short et tongs et d'aller boire une bonne bière dans les lignes de défense ennemies; non Jean-pierre, en vérité je vous le dis, je n'aurai de cesse de terminer ma vie sans pour autant la prendre, y compris la vivre et la penser aussi légèrement comme elle aura finalement aussi facilement commencé, et là je trouve cette dernière phrase super-très étrange et super-très confuse du point de vue de sa construction mais je vais la finir quand même, ou alors non, tiens. 
Josiane, Alpes-Maritimes:
-Bonjour, que pensez-vous des bretons? Pensez-vous qu'il faille nous armer en prévision d'une invasion de bretons le 12 juillet 2015 comme l'indique le calendrier maya? 
-Bonjour Josiane. Je suis breton par ma mère et normal par mon père, je suis donc bien placé pour vous répondre à côté. Non attends Josiane je suis mal placé, je me rajoute un coussin dans le dos. Voilààà, je suis bien placé. Lààà voilààà. Les bretons, selon moi, ne représentent pas un danger immédiat. Ils sont occupés à danser des danses folkloriques et à préparer la "fête des filets bleus" qui se déroule chaque année dans à peu près chaque ville de Bretagne. Chez moi lorsqu'on était petits, on avait tous un costume breton. Ça consiste en un costume folklorique avec un chapeau rond pour les garçons, et un costume folklorique avec une coiffe pour les filles. Et on les mettait dans les réunions de bretons et les défilés de bretons, pour faire plaisir à ma mère qui aimait bien nous déguiser en bretons. Moi comme j'étais un peu con et que j'aimais Zorro, je voulais défiler en breton mais avec une cape noire et une épée et un loup sur le visage pour faire un Zorro breton, je ne voyais pas ce que ça avait d'incongru. Et ma mère a jamais voulu, je me rappelle qu'elle n'a tellement pas voulu que j'ai dû bouder très très fort pour avoir raison, et finalement elle a cédé, mais juste pour le costume breton sans les attributs de Zorro, donc en fait j'ai perdu. Sinon je pense que les bretons ne représentent pas une menace à court terme, le gouvernement a acheté la paix sociale en leur donnant des moules et du poisson à manger à midi.
Élodie, Loiret:   
-Bonjour tonton, maman me demande de te demander si tu viens dimanche prochain, elle fera un poulet aux pistaches et y aura du gâteau, bisous tonton! 
-Coucou ma nièce, tu sais, je suis en train de bosser là, je suis surchargé mais je te remercie de ton passage ici qui me fait bien plaisir! Tu diras à ta mère qu'on ira dimanche si elle veut, mais je m'occuperai du vin, du dessert et je ferai une mayonnaise au citron moi-même. Si par exemple on veut manger de la mayonnaise avec quelque chose de pas commun, par exemple si on veut manger de la mayonnaise avec des oeufs durs mayonnaise. Dis-le à ta mère, bisous!
Marie, Sarthe:
-Salut p'tit frère,Élodievient de m'envoyer un SMS, si vous venez dimanche tu penseras à amener le pain aussi? Sinon j'ai un problème avec mon ordi, tu pourras y regarder? Et vous verrez mon chat, j'ai un chat, il s'appelle César. C'est bien César pour un chat ou ça fait chien? 
-Salut ma soeurette, je trouve que César ça fait empereur plutôt, je sais pas pourquoi, moi dans ma tête quand on me dit César, tout de suite je pense palais impérial, légions romaines et Gergovie. Alors là me demande pas pourquoi hein, c'est mon imagination hein, si ça se trouve j'ai lu ça dans une BD style Gaston ou Boule et Bill dans le temps alors là. Sinon j'aime bien le poulet aux pistaches, c'est super-bon, j'en ai mangé un la semaine dernière mais à  la place du poulet c'était du lapin. Et à la place des pistaches c'était de la moutarde. Mais pareil sinon. On arrivera vers 11h30. Bon je te parle en heure d'hiver hein, sinon on arrivera vers 10h30 si t'es réglée sur une autre heure qu'est pas d'hiver comme nous ici. Nous ici on est réglés sur l'heure d'hiver parce que c'est plus pratique je trouve. Quand on veut savoir l'heure, on regarde notre montre et ça nous donne tout de suite l'heure qu'il est en hiver, sinon on serait obligés de faire des calculs sur une table de calculs pour convertir les heures d'hiver en heures d'été avec une calculette. Mais sinon ça va bien. Bisous et à dimanche!
Éliane, Loire-Atlantique:
-Bonjour, j'aimerais avoir votre avis sur les tensions entre les USA et la Russie en Ukraine. Merci.  
-Oui oui Éliane, bonjour Éliane, on s'en branle des USA et de la Russie Éliane, vous voyez pas que je cause en famille non? 
Marie, Sarthe:
Dis-donc p'tit frère, y a du monde chez toi hein? Je dérange pas au moins?

-Non ma soeur t'inquiète, c'est les boulets habituels, y a pas de quoi s'inquiéter. Bon je vais arrêter ce live-blogging et on cause.

Ce live-blogging est à présent terminé, merci de votre participation, je vous laisse car je dois parler de dimanche avec ma soeur et du poulet aux pistaches si éventuellement elle peut me filer la recette. Ou alors envoyez-moi vos recettes tiens, au lieu de rester plantés là.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Powwow 101 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines