Magazine Cinéma

MWC2015 : LG G Watch Urbane LTE, le coup de cœur smartwatch

Par Repostit @S2PMag

LG, qui s’était déjà démarqué avec sa G Watch R, que nous avions testée il y a peu, remet l’ouvrage sur le métier, en dévoilant la LG Watch Urbane, dont une version LTE, comme son nom l’indique, en fait un modèle plus autonome. Le premier contact, sur le stand de LG au Mobile World Congress laisse à penser que le constructeur a choisi la bonne approche, avec des modèles qui s’inscrivent dans l’image que chacun se fait d’une montre, connectée ou non…

SONY DSC

WebOS et une qualité d’assemblage et de finition à la hauteur

J’ai beau chercher, il faut avouer qu’honnêtement je peine à trouver un argument positif envers les smartwatches. À la simple question purement pratique, relative à l’utilité de ce genre de produit, impossible d’affirmer pour l’instant qu’une smartwatch offre véritablement des capacités dont ne sont pas déjà dotés nos mobiles. À la limite, on pourrait y trouver un intérêt du côté de l’activité physique, mais des produits dédiés à ce créneau restent supérieurs en termes de mesures.

LG-G-Watch-Urbane-LTE

Ce qui fait que l’on croit plus en une LG G Watch R, une Moto 360 ou cette dernière G Watch Urbane, c’est qu’elles se rapprochent toutes des codes déjà bien établis de l’horlogerie, ne donnant pas à ceux qui les portent l’impression de vivre dans un film de SF. J’avais déjà beaucoup apprécié la LG G Watch R. La LG G Watch Urbane place la barre encore un cran plus haut…

SONY DSC

Cette déclinaison de la Watch R, plus raffinée, donne vraiment l’impression que l’on est en présence d’une pièce horlogère de qualité plus qu’acceptable. Certes, ce n’est qu’un habillage métallique, un joli bracelet synthétique et un fermoir sympa, qui n’accueillent aucun mouvement mécanique. Mais cela fait son effet, et en plus, le tout est certifié IP67, histoire d’être peinard avec les éclaboussures et la poussière.

SONY DSC

En faisant le tour du propriétaire, on constate que par rapport à la LG Watch R, 2 autres boutons sont présents en plus de celui qui occupe la place du remontoir, à la façon d’un chrono. En bidouillant, l’interface est différente de celle de la Watch R. Et c’est normal, puisque la Urban n’est pas propulsée par Android Wear, mais par WebOS. Cela s’avère, pour le peu que j’ai pu en essayer, tout autant pratique, restera à voir comment les notifications sont gérées. Connexion LTE oblige, le premier réflexe est de chercher un port nano-SIM, comme celui intégré à la Gear S, qui elle aussi permet de passer des appels ou d’envoyer des SMS sur un tour petit clavier tactile. Mais cette dernière n’est pas accessible, et il faudra visiblement passer par un contrat opérateur pour en profiter de manière « liée », ce qui est un peu dommage. Pour le reste, les fonctions sont proches de celles de la Gear S, sauf qu’ici, LG n’impose pas la nécessité de posséder un mobile de la marque pour le premier appairage avec un mobile sous Android. Reste que les applications sont bien là, entre le tracking d’activité ou le pilotage du lecteur musical, la consultation et rédaction de mails ou la commande vocale, même si, pour l’instant, toutes sont issues de LG, et que rien n’est encore réalisé par des développeurs externes.

Avec tous ses capteurs, la connexion LTE, le Wi-Fi b/g/n, le GPS et même le NFC, la Urbane LTE est sans doute le modèle le plus complet actuellement. Et forcément, il lui faut une jolie batterie, qui passe à 700 mAh, la rendant un peu plus épaisse que la G Watch R. Mais cela reste plus qu’acceptable. Pour ce qui en est des autres composants, ils sont proches si ce n’est similaires de ceux de la G Watch R, à savoir un écran P-OLED de 1,3 pouce, un processeur Snapdragon 400, 1Go de RAM et 4 Go de stockage. Pour l’instant, pas de date donnée pour une commercialisation en Suisse, ni tarif, même si sur le stand de LG, on m’a articulé un « environ 400€ ».

Voilà en tout cas une smartwatch que nous ajouterons à la liste de nos tests à réaliser, ces prochains mois…

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog