Magazine Culture

« Tristesse de la terre » d’Eric Vuillard

Par Angelalitterature
« Tristesse de la terre » d’Eric Vuillard

Tristesse de la terre, roman d'Eric Vuillard, aux Editions Actes Sud, août 2014, 158 pages, 18€.

Lu dans le cadre du Prix du roman des étudiants France Culture-Télérama :

Le spectacle est l'origine du monde.

Ce nouveau roman d'Eric Vuillard nous raconte l'histoire de Buffalo Bill Cody.

Buffalo Bill révolutionne l'art du divertissement, avec son Wild West Show et son concept des tournées à travers le monde. De son côté, son agent publicitaire, John Burke, invente le show-business. Rien que ça ! Mais ce roman ne raconte pas que l'histoire de Buffalo Bill, et de la création du spectacle. Il nous dévoile aussi et surtout la création d'un mythe. Celui des Indiens. Leur vie attire le public. Mais il en faut toujours plus à Buffalo Bill, il veut attirer les foules et voyager à travers le monde. Il faut que le public ait envie de revenir, qu'il en parle autour de lui, que tout le monde connaisse son spectacle. Et la simple réalité de la vie des Indiens ne suffit pas. Il va falloir inventer.

Quelques Indiens à cheval tournent autour des rangers en criant comme Buffalo Bill leur a appris à le faire. Ils font claquer leur paume sur leur bouche, whou ! whou ! whou ! Et cela rend une sorte de cri sauvage, inhumain. Mais ce cri de guerre, ils ne l'ont pas poussé ni dans les Grandes Plaines ni au Canada, ni nulle part d'ailleurs - c'est une pure invention de Buffalo Bill. [...] Ils ne peuvent pas imaginer que tous les enfants du monde occidental vont désormais, tournant autour du feu, faire vibrer leur paume sur leur bouche, en poussant des " cris de sioux " ; ils ne peuvent pas imaginer le prodigieux avenir de cette chose grotesque, le fabuleux pouvoir de combustion du sens à travers le spectacle. Et cependant, ils durent en éprouver en secret toute l'horreur.

Ce passage est fort, violent. Et rien que pour ça, je vous invite à lire Tristesse de la terre. A priori, je n'étais pas intéressée par le sujet, et pourtant, l'écriture ciselée, raffinée, ainsi que les anecdotes racontées nous entraînent malgré tout. Ce petit livre se laisse lire très facilement, et vous emmènera dans ce monde de la création du spectacle, de ses dérives et de sa redoutable influence.

Site des Editions Actes Sud

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angelalitterature 3701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines