Magazine Santé

VACCIN anti-HVP: Vers une vaccination simplifiée par dose unique? – The Lancet Oncology

Publié le 10 juin 2015 par Santelog @santelog

VACCIN anti-HVP: Vers une vaccination simplifiée par dose unique? – The Lancet OncologyAlors que le taux de couverture vaccinale anti papillomavirus humain (HPV) reste insuffisante dans la majorité des pays, réduire le schéma de vaccination à une dose unique pourrait contribuer à faciliter la vaccination. C’est ce que suggère, sous réserve d’études complémentaires, cette analyse de cohorte menée auprès de plus de 20.000 jeunes filles, avec des résultats tout à fait comparable dose unique vs 3 doses. Resterait à vaincre les réticences liées aux effets secondaires possibles et à rappeler que le cancer du col reste le 4è cancer le plus fréquent chez les femmes, avec près de 540.000 nouveaux cas et 260.000 décès chaque année dans le monde.

Ce n’est pas la première étude à regarder l’efficacité des différents schémas vaccinaux possibles contre le HPV. Alors que la couverture vaccinale contre le papillomavirus humain (HPV) reste très faible, aux alentours de 35% en France et aux Etats-Unis, une précédente étude de 2013, du National Cancer Institute (NCI) avait déjà suggéré qu’un schéma de vaccination à dose unique pourrait suffire à générer des réponses immunitaires à long terme et assurer une protection satisfaisante contre les nouvelles infections à HPV et donc prévenir le cancer du col de l’utérus. Les données, publiées alors dans la revue Cancer Prevention Research montraient que 4 ans après la vaccination à 1 dose, 100% des femmes vaccinées présentaient encore des niveaux d’anticorps suffisants contre les HPV 16 et 18.

Ici, les chercheurs des National Cancer Institute et National Institutes of Health (US) en collaboration avec différents instituts de recherche, ont évalué l’efficacité du vaccin Cervarix® contre l’infection à HPV-16/18 chez plus de 25.000 jeunes femmes, âgées de 15 à 25 ans, participant à la cohorte Patricia.

-   22.327 participantes ont reçu les 3 doses,

-   1.185, 2 doses,

-   543, 1 dose unique.

L’efficacité du vaccin contre l’infection à HPV-16/18 s’élève,

·   pour 3 doses à 77%,

·   pour 2 doses, à 76%,

·   pour 1 dose unique, à 86%.

L’efficacité du vaccin contre le l’infection incidente à HPV 31/33/45 s’élève,

·   pour 3 doses à 60%,

·   2 doses à 38%

·   1 dose : 37%

 

Cette nouvelle étude confirme les résultats de la précédente : 4 ans après la vaccination, 1 ou 2 doses du vaccin anti-HPV protège à l’identique du schéma initialement recommandé à 3 doses. 2 doses à intervalle de 6 mois vont apporter une protection croisée. Des données qui appellent à confirmer si besoin par d’autres études l’efficacité d’une dose unique et à revoir les recommandations en conséquence.

Rappelons qu’en France, les recommandations sont :

Avec Cervarix®/ Gardasil®, respectivement, et quand une jeune fille commence une vaccination anti-HPV :

-   de 11 à 14/13 ans révolus, 2 doses de vaccin espacées de 6 mois.

-   de 15/14 à 19 ans révolus, on maintient le schéma à trois doses administrées à 0,1 et 6 mois.

Source: The Lancet Oncology June 2015DOI: 10.1016/S1470-2045(15)00047-9 Efficacy of fewer than three doses of an HPV-16/18 AS04-adjuvanted vaccine: combined analysis of data from the Costa Rica Vaccine and PATRICIA trials

VACCIN anti-HVP: Vers une vaccination simplifiée par dose unique? – The Lancet Oncology
Plus d’études surle Vaccin anti-HPV


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine