Magazine Culture

Valls : Barcha Barcha Barcha !

Publié le 10 juin 2015 par Le Journal De Personne
Personne ne peut le blâmer d'aimer Barcelone, d'adorer le ballon rond ou de vénérer Messi, l'éternel sauveur de son club de cœur.
Mais on peut lui reprocher en tant que chef de gouvernement d'avoir manqué de discernement... de vista... Barcha ! Barcha ! Barcha !

Uno : parce qu'on l'attendait au tournant... son vrai premier faux pas... sa première fausse manœuvre, sa première déroute : qu'il n'ait pas pu s'empêcher de faire ce qu'il ne faut pas faire, c'est ce que fait tout être irresponsable, tout déviant, tout enfant qui a la délinquance dans le sang. Le mot juste c'est la déliquescence.

Dos : il n'y a pas lieu de faire un distinguo entre incident mineur et incident majeur surtout si on fait l'effort de mesurer l'angle d'incidence pour la morale publique, pour l'éthique de la République. C'est un majeur qui s'est comporté en mineur de fond en comble. Ce n'est pas une erreur mais une faute... personnelle et professionnelle. Un petit rappel : qui vole un œuf, vole un bœuf... et celui qui vole un bœuf ? La suite, vous la découvrirez dans Manuel 2, prochainement projeté sur tous les écrans de fumée.

Très : la bassesse n'est pas tolérée pour les grands hommes. Encore moins pour ceux qui s'affichent comme tels... néanmoins, elle est intolérable lorsqu'elle consommée aux frais de la princesse : la France... même s'il a commis son forfait pour le pays de son enfance.

Cuatro : l'exemplarité n'est plus à l'ordre du jour. Elle est passée de mode, rendue caduque par nos duchesses et nos ducs. Manu, maintenant qu'il est tout nu, on peut l'appeler par son petit nom, le mignon vient d'instituer à l'insu de son plein gré : la contre-exemplarité. La recette est toute simple : personne au dessus de personne, tout le monde comme tout le monde.
C'est le péché qui nous rapproche, la finitude, la basse altitude, la mauvaise attitude. Et dire que nous doutions de l'égalité ! Comme quoi, il n'y a pas d'autre nivellement que par le bas.

Cinco : je n'ai pas le talent d'un moraliste Saoudien ou d'un humoriste Coréen du Nord, pour dire qu'il faudrait lui retirer ses deux enfants parce qu'il les élève mal. Mais je peux, sans être rigoriste, lui demander de se retirer de la scène politique française, parce qu'il la rabaisse. S'il avait une once d'honneur espagnol, il présenterait sa démission. C'est l'occasion ou jamais de montrer à tous les français jusqu'à quel point il est grand, le petit, ou petit, le grand.

Seis : qui peut effacer l'ardoise ? Même Dieu ne l'effacerait pas. Et même si on n'y croit pas, tout n'est pas permis, surtout pour les gardiens de la cité. La loi est la même pour tous. Délit implique sanction ! Crime implique châtiment ! Et double peine pour les initiés. Ras le bol des violations des symboles !
Autrement dit : on n'exige pas de lui de rembourser l'argent du contribuable, mais de renoncer à son mandat, de déchirer le contrat qu'il a signé de sa propre main en nous promettant de pourchasser les menteurs, les tricheurs et les fraudeurs dont il fait de facto partie. Ce n'est pas une question d'argent, nous ne sommes pas misérables, il n'est pas Jean Valjean.

Seite : notre bonhomme n'a pas tout bon. Il vient de signer la fin de sa carrière de la plus ridicule des manières. Il a roulé tout le monde jusqu'à ce que l'on s'aperçoive qu'il ne roule que pour lui-même. Pas un brin d'éthique, tout en lui est pathétique. Ce n'était pas la France qu'il gérait mais sa légende personnelle.
Il s'est trahi comme un bleu, il s'est trahi pour si peu ! Avec du sang et de l'or plein les yeux...
Mon altruisme, mon empathie, ma compassion ont du mal à le relever, d'autant plus qu'il est miraculeusement toujours debout.

Question : si je lui pardonne de m'avoir menti sur son pouvoir, est-ce qu'il me pardonne de ne plus pouvoir le croire ?

Une dernière pour la route : Platini serait plus inspiré de ne pas prendre sa défense, sinon il ferait exactement ce qu'il a toujours reproché à Blatter
Barcha ! Barcha ! Barcha !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Journal De Personne 72269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte