Magazine Santé

CANNABIS: Il intoxique aussi les vers intestinaux – American Journal of Human Biology

Publié le 11 juin 2015 par Santelog @santelog

CANNABIS: Il intoxique aussi les vers intestinaux – American Journal of Human BiologyLe cannabis, un antihelmintique naturel? C’est ce que suggèrent ces chercheurs de la Washington State University qui ont étudié l’incidence des parasites chez des pygmées Aka vivant dans le bassin du Congo, consommateurs de cannabis. Les conclusions, présentées dans l’American Journal of Human Biology suggèrent même un usage inconscient chez ce groupe de chasseurs-cueilleurs, le cannabis déclenchant dans le cerveau un mécanisme d’alerte protecteur, en cas de consommation d’un aliment toxique.

Bref, alors que les biologistes pensent que les animaux consomment des toxines végétales pour se purger et tuer les parasites, l’hypothèse serait qu’au fil de l’évolution, l’Homme ait fait de même pour éliminer les helminthes ou vers intestinaux parasites. Les humains  » pourraient avoir un goût pour les toxines végétales psychoactives, parce que ces substances tuent les parasites « .  Une hypothèse suggérée par une étude précédente de la même équipe qui, alors que la nicotine tue les vers dans le bétail, montre que les fumeurs de tabac Aka ont aussi moins de vers intestinaux.

Le cannabis aussi élimine ces parasites dans une boîte de Pétri en laboratoire. Les chercheurs ont interrogé la quasi-totalité desprès de 400 adultes Aka et ont constaté que 70% des hommes et 6% des femmes consommaient du cannabis. Ces données obtenues dans un premier temps par interview ont été confirmées par l’analyse biologique d’échantillons sanguins qui montre que 68% des hommes avaient récemment fumé. L’analyse d’échantillons de selles montre que 95% des hommes ont été infectés par des helminthes, mais que les consommateurs de cannabis présentent un taux significativement plus faible d’infection parasitaire. Et lorsqu’ils ont été traités par antihelmintique, un an plus tard, les consommateurs de cannabis sont réinfectés avec beaucoup moins de vers.

Le cannabis, une protection antiparasitaire inconsciente ? Alors qu’ils consomment volontairement le motunga, une sorte de thé local connu pour combattre les parasites, les Aka ne fument pas délibérément du tabac ou du cannabis pour se protéger. Les chercheurs font ainsi l’hypothèse qu’ils consomment inconsciemment du cannabis pour éliminer les parasites.

Car si les drogues récréatives influent sur les centres de récompense du cerveau,  » elles déclenchent également des mécanismes qui nous alertent en cas d’aliment toxique qui pourrait nous rendre malade « .

Une hypothèse qui peut sembler farfelue mais qui, si vérifiée, pourrait avoir une implication énorme pour lutter contre les helminthiases intestinales, l’un des problèmes de santé majeurs du monde en développement.

Source: American Journal of Human Biology 29 MAY 2015 DOI: 10.1002/ajhb.22740 High prevalence of cannabis use among Aka foragers of the Congo Basin and its possible relationship to helminthiasis

CANNABIS: Il intoxique aussi les vers intestinaux – American Journal of Human Biology
Plus de 50 études surle Cannabis


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine