Magazine Science & vie

Un cimetière vieux de 1700 ans mis au jour sur la Route de la Soie

Publié le 11 juin 2015 par Jann @archeologie31
Un cimetière vieux d'environ 1700 ans a été découvert le long de la Route de la Soie, une ensemble d'anciennes routes commerciales qui reliaient autrefois la Chine à l'Empire Romain.
Le cimetière a été découvert dans la ville de Kucha, dans le nord-ouest de la Chine moderne. Dix tombes ont été fouillées et sept d'entre elles étaient de grandes structures en briques.
Un cimetière vieux de 1700 ans mis au jour sur la Route de la Soie Une partir du cimetière face au nord. Credit: Chinese Cultural Relics
Une des tombes, surnommée "M3", contenait des gravures de plusieurs créatures mythiques, dont quatre représentant les différentes saisons et les différentes parties des cieux: le Tigre Blanc de l'Ouest, l'Oiseau Vermillon du Sud, la Tortue Noire du Nord et le Dragon Azur de l'Est.
La tombe "M3" est "un tertre funéraire avec une rampe, une porte scellée, une entrée, des cloisons, un passage, une chambre funéraire et une chambre annexe" écrivent les chercheurs dans un rapport.
Le cimetière avait été découvert en juillet 2007 et fouillé par l'institut d'archéologie et des reliques culturelle de Xinjiang, avec l'assistance de autorités locales.
Qui a été enterré ici ?
L'identité des gens enterrés dans le cimetière est un mystère. Il a été pillé dans le passé et aucun écrit, pouvant donné des indications sur les noms ou la position sociale des défunts, n'a été trouvé.
Les sept grandes tombes en briques semblent avoir été construites pour des gens aisés. Mais, lorsque les restes des squelettes ont été analysés, les chercheurs ont découvert que les tombes avaient été réutilisées plusieurs fois. Certaines des tombes contiennent plus de 10 occupants, et "le nombre répétés d'inhumation demande une étude plus approfondie" écrivent les chercheurs.
Une ville sur la Route de la Soie.
Les chercheurs pensent que le cimetière a environ 1700 ans, une période où Kucha était vitale dans le contrôle des frontières occidentales de la Chine.
Comme les routes commerciales de la Route de la Soie passaient par ces frontières occidentales, le contrôle de cette région clé était important pour les dirigeants chinois.
"Dans les temps anciens, Kucha était appelé Qiuci dans la littérature chinoise. C'était une cité-état puissante dans l'oasis des frontières de l'ouest" selon les chercheurs.
Pour les dynasties qui ont prospéré en Chine il y a 1700 ans "la conquête et la gouvernance efficace de Kucha leur permettait de contrôler toutes les oasis de cité-états des frontières de l'ouest".
En fait, un ancien dicton dit ceci: "Si tu as Kucha, seulement un pour cent des états dans les frontières occidentales restent insoumis".
Source:

Derniers articles sur la Chine:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jann 109074 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine