Magazine Culture

Critiques Séries : iZombie. Saison 1. Episode 13. Blaine's World.

Publié le 11 juin 2015 par Delromainzika @cabreakingnews

iZombie // Saison 1. Episode 13. Blaine’s World.
SEASON FINALE


En voilà un final réussi. Je m’attendais à ce que ce dernier épisode soit explosif et à la hauteur de mes attentes sauf que l’épisode a dépassé mes attentes. Tout au long de sa première saison, la série s’est concentrée sur l’histoire de Liv qui mange des cervelles afin de pouvoir aider les autres et résoudre des crimes. Sauf que rapidement, cela s’est transformée en une sorte de spirale infernale de laquelle il est difficile de se sortir. En tout cas, Liv va devoir apprendre à faire avec et désormais, avec beaucoup plus. Tout au long de la saison, Blaine a été le grand méchant et si ce dernier épisode avait toutes les cartes en main pour le tuer, la série ne l’a pas fait, probablement car tuer ce personnage aurait été tué une bonne partie de la série (et je n’ai eu de cesse de le dire). Liv a su rester jusqu’au bout un bon personnage, en grande partie grâce à la performance de Rose McIver, surprenante. Je ne connaissais pas très bien cette jeune fille mais au fil des épisodes j’ai appris à la connaître et à voir en elle vivre le personnage de Liv. Au travers des diverses transformations de personnalité de Liv, elle a toujours su rester juste. Quand je pense que j’imaginais déjà iZombie comme l’une des pires nouveautés de la saison, j’ai eu tout faux sur tous les registres. The CW n’a pas fauté sur ses nouveautés cette année sauf The Messengers mais l’on va déjà dire que l’on n’a jamais vu cette série.

Pour en revenir à « Blaine’s World », à l’issue de l’épisode précédent nous laissions Major kidnappé par Blaine. Ce que fait cet épisode, c’est simplement reprendre là où l’on avait pu laisser la série et cela a eu le don de me faire énormément plaisir. Liv sait qu’elle ne pourra jamais être comme avant et c’est aussi ce qui rend son personnage encore plus touchant sur la fin de l’épisode quand Major se fait poignarder et que pour le sauver d’une mort certaine, elle décide de le griffer et donc de le transformer en zombie. Liv aime Major et ce dernier aime Liv cependant, ce qui se passe à la fin de cet épisode est une façon de plus de dire que cette relation ce n’est pas pour tout de suite pour le moment. De toute façon, si Liv était soignée de son côté zombie, il n’y aurait plus du tout d’intérêt à iZombie car cette série repose justement sur la faculté de la jeune femme à être une zombie. Toute la saison, la série est partie plus ou moins à la recherche d’un remède et ce dernier épisode répond de façon assez dramatique à cette question : il n’y a pas de possibilité de s’en sortir, seulement de survivre. Major, maintenant devenu un zombie, va devoir lui aussi tenter de survivre dans ce monde et je ne serais pas surpris qu’il renie Liv afin de rejoindre qui sait, la ligue de Blaine. En tout cas c’est le genre de choses qui peut arriver dans ce genre de série. Teen Wolf a bien transformé une chasseuse en petite amie.

Peu importe, iZombie créé dans un premier temps un danger permanent au sujet de Major. Ce dernier doit des informations à Blaine et Major semble avoir envie de se taire et surtout de mourir enfermé dans un congélateur. C’est une scène qui fait son efficacité mais ce qu’il y a de plus jouissif là dedans c’est de voir Robert Buckley en mode Terminator prêt à tuer tout le monde. Enfin, pas tout le monde quand la cuisinière tente de faire croire qu’elle n’est pas vilaine avant de faire tout l’inverse. Puis il y a la fin de l’épisode qui met déjà Major en danger alors qu’il vient tout juste d’être transformé en zombie. La façon dont il a tout laissé en plan aurait très bien pu le conduire à la paix sauf que cela va forcément devenir problématique pour lui désormais. Et j’ai donc hâte de voir la suite. J’ai d’autant plus hâte que le frère de Liv, Evan, est lui aussi en danger de mort à cause de l’explosion. Ils ont besoin de sang O négatif, Liv est sensée être O négatif, sauf qu’elle ne peut plus donner son sang, créant forcément un nouvel dilemme en espérant que la série reprenne les hostilités pile poil là où l’on a laissé Liv l’an dernier. Je serais en tout cas très déçu que l’on nous serve une ellipse temporelle. C’est généralement la pire chose à faire dans ce genre de situations. Mais cet épisode est palpitant jusqu’au bout avec de l’action, de l’émotion, de l’humour et des personnages développées et/ou au rendez-vous. C’est avec hâte que je vais donc voir la suite.

Note : 10/10. En bref, un sans faute.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte