Magazine Beauté

Le sport et moi

Publié le 12 juin 2015 par Dearjoy @DearJoy_fr
Je vais vous raconter mon histoire, mon rapport avec le sport. 
AVANT
Tout a commencé lorsque j'étais petite. Vous savez, cette impatience d'aller courir dans le jardin, en faire le tour plusieurs fois en rentrant de l'école... 
Quand j'étais en CP, je me souviens d'avoir fait la queue près de la grande balançoire, non pas pour m'y balancer, mais pour user de mes muscles et y grimper tout en haut. Celles et ceux qui arrivaient à toucher la barre du haut étaient les plus forts. 
Une fois arrivée en CE1 (changement d'école) j'ai découvert plusieurs sports. Il y avait un foyer rural tout juste à côté de cette école. J'ai commencé par un atelier "Cirque" avec l'apprentissage du jonglage (quilles, balles, foulards), celui de l'équilibre sur un fil - je n'ai jamais réussis - puis l'assouplissement. J' étais très souple à cette époque. 
Le sport et moi
Après les cross, les tournois entre plusieurs écoles - athlétisme, escrime, foot - j'ai débuté le judo. J'avais 8 ans (et pas toutes mes dents). J'étais fière avec mon joli kimono blanc et ma première ceinture blanche également. Les années ont passées, remplies de samouraï, de tournois, de compétitions, et de médailles gagnées. J' aurais eu 4 ceinture différentes pour mes 4 années de judokate. La blanche, la jaune, la orange et la orange verte. J'étais douée, voir même très douée mais je ne pouvais plus me rendre à mes cours. Alors tout s'est arrêté. Un peu de regrets. 
APRÈS
Je suis rentrée au collège. En parallèle, j'ai voulu faire de l'équitation. Le sport au collège, m'a fait détester le sport tout court. Je n'aimais plus faire de sport, car il n'y avait aucun esprit d'équipe. Juste des esprits jaloux, moqueurs, qui n'hésite pas à te crier dessus lorsque tu ne fais pas bien ton job. Les profs de sport, étaient tout sauf pédagogues. Ils étaient là pour gagner leur vie, faire l'appel, nous mettre des notes un peu hasard et basta. Les tournois entres toutes les classes étaient à chaque fois un fiasco, car les groupes de ceux qui s'aimaient bien, ne voulaient jamais se mélanger à ceux qu'ils n'aimaient pas. Tout le monde se disputait - espèce de tricheur - tu joues mal - tu sers à rien - et j'en passe. Pendant ce temps là, les profs discutaient tranquillement, et dès qu'ils étaient interrompus, ceux qui en étaient responsables, se retrouvaient avec quelques heures de "colle" ! La mentalité du collège, m'a fait détester le sport, alors qu'au contraire j'aurai dû d'avantage aimer, connaître l'esprit d'équipe et apprendre de nouvelles disciplines. 
Une fois le collège finit, je ne voulais plus rentrer chez moi et courir, nul part. Je n'avais plus envie de m'entraîner, plus l'envie de me surpasser, de faire travailler mon cardio et de me tenir en forme. Plus de sport, plus de souplesse, plus de rien. Laissez-moi tranquille avec tout ce sport. 
Les années ont passées depuis, j'ai grandis et maintenant je sais que finalement le sport représente en grande partie la motivation. Pour retrouver cette motivation perdue, cela n'a pas été simple, ni facile et avec du temps, j'y suis arrivé. Se poser les bonnes questions, savoir ce que l'on veut : rester molle, être essoufflée en quelques minutes, et être flasque comme une morille ou bien, se bouger, avoir un bon cardio, avoir un corps raffermi et musclé. Tout simplement être en bonne santé. 
MAINTENANT
Le sport et moi
Depuis quelques mois, dès que je le peux je vais à la zumba pour faire travailler mon cardio et ma souplesse puis j'ai commencé ce lundi, le top body challenge de Sonia Tlev. Le but pour moi n'est pas du tout de maigrir, étant ectomorphe je suis déjà bien assez mince comme ça. Juste avoir un corps raffermi, musclé, souple me conviendra. Si vous avez envie de suivre mon "évolution" (pokémons..) il suffit de me suivre sur instagram.
ET VOUS ? VOUS AVEZ TOUJOURS AIMÉ LE SPORT ??
PS - non, cet article n'est pas écrit en partenariat avec qui que ce soit.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dearjoy 2291 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog