Magazine Culture

Cinéma : La résistance de l’air, avant première

Publié le 13 juin 2015 par Framboise32

La résistance de l'air

 film de Frédéric Grivois avec Reda Kateb, Ludivine Sagnier, Johan Heldenbergh, Tchéky Karyo, Pascal Demolon, Laure de Clermont-Tonnerre, Mathé Capelli

Synopsis : Champion de tir au fusil, Vincent mène une vie tranquille entre sa femme et sa fille. Jusqu’au jour où des problèmes d’argent l’obligent à remettre en cause ses projets et menacent l’équilibre de sa famille. Une rencontre au stand de tir avec Renaud, personnage aussi séduisant qu’énigmatique, lui promet une issue grâce à un contrat un peu particulier. Dès lors, Vincent met le doigt dans un engrenage des plus dangereux.

La Résistance de l’air est le premier film du réalisateur franco-canadien Fred Grivois. Le scénario est co-écrit par Fred Grivois, Thomas Bidegain et Noé Debre. Dès l’écriture du film, l’idée pour les scénaristes était de confier le rôle principal à Reda Kateb. L’acteur a préparé son rôle et a effectué un stage avec un expert entraînant les tireurs du GIGN. Il a également suivi des cours théoriques et pratiques. Le film est en compétition au Festival International du FIlm Policier de Beaune 2015. Il sort le 17 juin au cinéma. Il est distribué par Gaumont Distribution. La bande annonce est ici

L’histoire qui se déroule sous nos yeux est une sorte de descente aux enfers d’un couple « ordinaire ». Le personnage principal, Vincent,  en dehors de son travail est inscrit dans un club de tirs et participe avec succès aux compétition. La Résistance de l’air est un premier film, maladroit. Le début pose les personnages, puis vient ensuite la partie plus sombre. On attend beaucoup de  l’action mais rien de vient.  On s’attend à une issue dramatique, à des tensions mais RAS. Meme l’argent qu’il gagne nous échappe.

Le réalisateur n’arrive à aucun moment à nous faire vibrer. On reste totalement indifférent à ce qui peut arriver aux personnages. Les décisions et les actes que prennent Vincent nous échappent. Même lui n’a pas l’air de comprendre. L’ensemble n’est pas cohérent. Sans parler des dialogues parfois longs et quelques inégalités dans le rythme. Tout ceci est négatif mais pourtant La résistance de l’air n’est pas un film raté. Il y a un petit quelque chose qui nous retient : Le casting, l’idée générale. Et puis, on se dit que c’est un premier film.

Le casting apporte beaucoup au film. Au centre et pratiquement dans toutes les scènes on y voit Reta Kadeb (Vincent). Il joue avec beaucoup de naturel. Il a une vraie présence. Ludivine Sagnier joue son épouse et la mère de sa petite fille. Tcheky Karyo joue le père de Vincent, un père malade qui vient vivre avec la famille, Un rôle inhabituel pour cet acteur.

La résistance de l’air manque de profondeur. Mais l’ensemble est intéressant, les idées sont bonnes et le casting est intéressant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 23767 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine