Magazine Culture

Une lettre en été

Par Bookinnsofa @BookinnSofa

J'ai déjà évoqué sur le blog la série Cédar Cove dont je suis vraiment sous le charme. J'attendais avec impatience la suite, la promesse d'un moment de lecture doux et attendrissant. Encore une fois, Debbie Maccomber nous propose une formidable échappée à La Villa Rose.

Depuis que Jo Marie a décidé de tout laisser derrière elle afin d'acquérir La Villa Rose, elle a dépensé énormément d'énergie afin de rendre l'endroit douillet et accueillant. On se souvient aussi de Mark, cet homme très mystérieux, qui a également participé à rendre cet espace verdoyant et chaleureux. Cet été, Jo Marie reçoit de nouveaux convives. Ellie Reynolds, 23 ans, s'apprète à rencontrer Tom, un garçon avec lequel elle correspond sur internet depuis pas mal de temps, puis Maggie et Roy, un couple qui espère préserver leur amour, quel qu'en soit le prix.

Une lettre en été
Une lettre en été
Une lettre en été

Encore une fois, l'atmosphère du livre est tellement douce qu'il est vraiment agréable de se laisser porter jusqu'à Cédar Cove, et de s'y installer pour quelques heures, le temps d'apprendre à connaître les nouveaux arrivants, tout en savourant les délicieuses odeurs qui s'échappent de la cuisine, là où Jo Marie passe le plus clair de son temps, quand elle n'est pas en train de jardiner ou de se promener dans le bourg. L'histoire d'Ellie est celle qui m'a semblé la plus aboutie. L'amour sur internet est un sujet populaire et l'approche de Debbie Macomber est finalement assez réaliste. Il faut être courageux pour oser aller à sa rencontre, surtout quand votre mère ne cesse de vous répéter que les hommes ne sont sur terre que pour vous faire du mal. On apprend plus tard la raison de cette rancoeur envers la gente masculine, et la maman d'Ellie apparaît bien plus fragile. C'est un personnage qui prend à la fin du livre une place importante. J'aurais aimé la découvrir davantage. Avec du recul, je réalise que son histoire m'a beaucoup plus captivée. A côté d'elle, l'histoire de Maggie et Roy apparaît un peu plus fade, manquant parfois d'authenticité.

Une lettre en été
Une lettre en été
Une lettre en été

Ellie et Tom restent sans conteste adorables et très attachants. En revanche, je ne peux donc pas en dire autant de Maggie et Roy. Le couple est sur le point d'éclater et le secret qui gravite autour d'eux aurait pu rendre l'histoire beaucoup plus pertinente, s'il n'avait pas été à ce point soumis à la bonne morale. Le sujet est bien trop lourd, bien trop grave pour seulement être abordé de la sorte, le laissant à la seule appréciation de la bien pensance. J'ai eu la sensation qu'au fond, chacun d'eux se résignait à mettre de côté la gravité de la situation, afin de regagner l'amour de l'autre. J'ai donc été beaucoup moins séduite par ce couple qui, quand bien même, tente d'accueillir de nouveau l'amour,  me semble bien trop loin de la réalité. J'ai la sensation que pour une fois, l'auteur n'a pas suffisamment creusé ces deux personnages, pressée de leur offrir une fin heureuse. J'adore les happy ends, mais à condition quand même qu'ils soient cohérents avec l'histoire qui les précede, et non pas juste posés par souci de facilité.

Malgré ce petit bémol, je reste tout de même vraiment charmée par cette série, qui regorge de bons sentiments. Même s'ils sont parfois un peu maladroits, ils n'en demeurent pas moins propices à de jolies réflexions.

Tomes 1 et 2 de la série Cédar Cove

 

Une lettre en été
Une lettre en été

Vous aimerez  certainement aussi:

Une lettre en été

Voir les commentaires


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bookinnsofa 738 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines