Magazine Culture

Alejandra Pizarnik – Temps (Tiempo, 1958)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Alejandra PizarnikJe ne sais de l’enfance
qu’une peur lumineuse
et une main qui m’entraîne
vers mon autre rive.

Mon enfance et son parfum
d’oiseau caressé.

*

Yo no sé de la infancia
más que un miedo luminoso
y una mano que me arrastra
a mi otra orilla.

Mi infancia y su perfume
a pájaro acariciado.

*

The only thing I know about childhood
is a luminous fear
and a hand that drags me
to my other shore.

My childhood and its perfume
of caressed bird.

***

Alejandra Pizarnik (Buenos Aires, Argentine 1936-1972)Les aventures perdues (Las aventuras perdidas, 1958) – Traduit de l’espagnol par Jacques Ancet

Alejandra Pizarnik – Temps (Tiempo, 1958)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 10706 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines