Magazine Cuisine

Le réveil tant attendu

Par Opapilles
Philae a connu, le 12 novembre 2014, un atterrissage plutôt mouvementé. Après de premiers signaux reçus samedi soir à 22 h 28 par le Centre européen des opérations spatiales de l’Esa à Darmstadt, il a de nouveau donné de ses nouvelles dans la nuit de dimanche à lundi entre 23 h 22 et 23 h 26. Et après de premières analyses des données transmises, il semble bien que son réveil véritable remonte déjà à quelque temps ; même s’il ne disposait pas jusqu’ici d’assez d’énergie pour le faire savoir à Rosetta qui relaye ses messages vers la Terre.

comètes,astronomie,univers,sciences,philae


La réserve dont il dispose n’est que de 24 watts. Un niveau destiné à croître au fil du temps et à mesure que la comète 67P Tchourioumov-Guérassimenko va continuer de se rapprocher du Soleil. Aussi les communications actuelles du robot ont-elles encore une durée très limitée : deux minutes samedi dont 40 secondes consacrées à l'envoi de données. Désormais, toutes les 12 heures 30 environ, une nouvelle connexion sera tentée pour récupérer les informations déjà emmagasinées par Philae depuis son réveil. Toutefois, il faudra attendre que ces communications puissent atteindre une durée d’environ un quart d’heure pour pouvoir être en mesure de lui donner des ordres et de le remettre véritablement au travail.
Source : lepoint.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Opapilles 272 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine