Magazine Culture

Le bonheur de A à Z

Publié le 16 juin 2015 par Stéphanie @Sariahlit
" Personne ne se lance à la poursuite du bonheur, avec ou sans entorse."
Le bonheur de A à ZJonsberg Barry
310 pages
Éditions Flammarion (2015)
Collection Tribal
Candice Phee, adolescente débordant d'humour, de joie et d'optimisme, se fait un devoir de ramener le bonheur dans sa famille après la disparition de sa petite soeur.

Extrait :
« J'avais une sœur, mais elle est morte. Du coup, je suis devenue enfant unique.
Il n'y a pas tellement de choses qui me plaisent parmi celles que les gens de mon âge aiment bien. Les ordinateurs ne m'intéressent pas. La musique m'ennuie la plupart du temps. Je n'ai pas de téléphone portable parce que personne ne me parle jamais ou presque dans la vraie vie, alors pourquoi quelqu'un se mettrait-il à m'appeler ou à m'envoyer des messages ? Je vais au cinéma, mais j'apprécie seulement les films qui me font pleurer. Je n'ai pas d'amis qui pensent qu'ils sont mes amis. »

Mon avis :
Candice Phee, à 12 ans, est une jeune fille bourrée de bonnes intentions et incapable d'émettre un mensonge. Depuis le décès de sa jeune sœur pour lequel l'enfant se sent responsable, sa mère a sombré dans une dépression dont elle ne parvient pas à sortir, son père s'isole de plus en plus rongé par ses différents échecs. Candice est bien décidée à rendre à sa famille un peu du bonheur d'antan. Et en même temps, elle espère venir en aide aux personnes de son entourage qui lui sont chères et qui ne semblent pas heureuses : sa maîtresse dont le strabisme est la cible de moquerie, son ami Douglas qui pense venir d'une autre dimension suite à une chute d'arbre. Candice va remuer ciel et terre pour parvenir à ses fins, et un devoir pour l'école va être l'occasion de mettre ses projets en place.Candice est un personnage maladroit, incapable de tenir une longue conversation sans énoncer ce qu'elle pense réellement. Elle utilise des papiers pour communiquer, passe son temps libre à parcourir le dictionnaire, son livre préféré, ou d'observer et s'inquiéter pour son poisson rouge, sa meilleure amie. Elle voit la bonté dans chacun, malgré le comportement déplacé de certains. Candice sait qu'elle est différente. On pourrait même croire qu'elle est autiste. Mais c'est juste une enfant fragilisée. Cela ne l'empêche pas d'accepter qui elle est et d'en jouer pour parvenir à ses fins : rendre heureux ceux qu'elle aime. On apprécie sa personnalité et on rit, à plusieurs reprises, de sa façon d'être, de sa façon d'amener les choses.C'est une histoire résolument jeunesse que nous propose Barry Jonsberg, mais le récit est bourré d’optimisme, de bonne volonté, de bonne humeur et de naïveté également. Si bien qu'on apprécie la lecture, peu importe l'âge du public visé et les quelques longueurs du récit.
★★★☆☆


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphanie 12085 partages Voir son blog

Magazines