Magazine Bd & dessins

La stratégie win-win du staff marketing

Par Aloysius Chabossot

La stratégie win-win du staff marketing

Le staff marketing de la maison Chabossot (photo non contractuelle)

En réalité, vous voulez que je vous dise ? J’ai vraiment un staff marketing aux petits oignons ! Et j’avoue que j’ai un peu honte d’avoir douté d’eux et de leur capacité. Car les résultats sont là : “Fallait pas l’inviter” caracole en première page du TOP 100 depuis quelques jours, et tout ça grâce à quoi ? À cette improbable (quoiqu’ultra-sexy) photo de moi dans ma salle de bains publiée sur mon compte Facebook, Et grâce à qui ? Sylvie, Jean-Michel et Didier

Lorsque je les ai convoqués dans mon bureau pour les féliciter chaudement de cet incroyable résultat, Didier n’avait pas l’air étonné plus que ça.

- Normal, patron, vous avez embauché la crème de la crème, c’était couru d’avance.

- Vous féliciterez également Monsieur Stewart pour le travail remarquable qu’il a accompli, et vous lui demanderez par la même occasion de me rendre au plus vite l’iPhone 6 qui a volé sur la table du salon.

- La vie est pleine de surprise, s’exclame alors Sylvie, figurez-vous qu’hier soir en bas de chez moi un type qui ressemblait drôlement à Richie, mais avec une fausse barbe et une perruque, a essayé de m’en vendre un !

- C’est dingue… Vous savez, Sylvie, ce sont de petites coïncidences comme ça qui font tout le sel de l’existence, ces minuscules corrélations qui provoquent en nous cette irrépressible montée d’excitation nous donnant envie de crier à plein poumons à la face du monde : “Merci la vie !”.

- C’est sacrément vrai, ce que vous dites, Monsieur Chabossot. Et tenez, je crois que c’est justement ça que vos lecteurs aiment chez vous : ce mélange subtilement dosé de philosophie existentialiste et d’aventures trépidantes mais néanmoins parfaitement réalistes !.

- Quand tu en auras fini avec la brosse à reluire, s’impatiente Jean-Michel, on pourra peut-être passer à la suite !

- Quelle suite, Jean-Michel ? m’interloquai-je

- La suite de “Fallait pas l’inviter”, la bonne blague !

- Il a raison patron, surenchérit Didier, faut battre le lait pendant qu’il est sur le feu et sortir très vite un nouveau bouquin !

- Parce que vous pensez qu’un roman ça se pond comme ça ?

- Nous, c’est pas notre problème patron : on les vend, on les écrit pas !

- Mmmmm… moi je crois que je pourrais, se met à rêvasser tout haut Jean-Michel... j’ai justement une histoire de vélociraptor fou dingue amoureux d’une pompom girl qui me trotte dans le ciboulot depuis quelques jours…

- Ça à l’air sympa, s’intéresse Didier.

- Moi je suis cliente ! s’exclame Sylvie, la romance, c’est mon truc.

- Attendez, je vous fais le topo : Marceline est pom pom girl le jour et pole dancer la nuit, pour payer les médicaments de sa mère allergique au pollen, vous voyez le genre ? Seulement, elle est loin de se douter que, tapi derrière un fourré, un vélociraptor rôde, l'oeil lubrique et la langue pendante…

- Ils avaient une langue, les vélitrocépastop ?

- A priori une chacun. Mais si tu la bouclait 5 mn ça me permettrait de ne pas m'emmêler les pinceaux dans mon scénario. Merci Sylvie…

J’ai laissé mon staff marketing à sa causerie littéraire improvisée. Didier m’avait ouvert les yeux : je ne pouvais rester plus longtemps inactif. Je devais sans plus attendre rendre visite à Jean-Guy Turbellec le responsable du Pôle Idées et Scénarios de la maison Chabossot.

La stratégie win-win du staff marketing

Jean-Guy, le "Monsieur Idées" de la maison Chabossot

La suite une autre fois.


Partager via Gmail
Yahoo!



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aloysius Chabossot 806 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog