Magazine Info Locale

Sondage France Bleu-Sud Ouest : Rousset taquiné par la droite à six mois des régionales

Publié le 16 juin 2015 par Blanchemanche
#Aquitaine #électionsrégionales

Selon l'enquête réalisée par l'Ifop, le président sortant de l'Aquitaine Alain Rousset (PS), ne posséderait qu'un petit point d'avance sur son adversaire Virginie Calmels au 1er tour des régionales dans la nouvelle région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes

Sondage France Bleu-Sud Ouest : Rousset taquiné par la droite à six mois des régionalesAlain Rousset en campagne dans les rues de Bordeaux (archives)  © MaxpppFrance Bleu vous révèle ce mardi la première enquête d'opinion en vue des prochaines élections régionales des 6 et 13 décembre dans la nouvelle région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes. Un sondage Ifop pour France Bleu et le quotidien Sud-Ouest qui promet une élection plus serrée que prévu.Au premier tour, le président sortant socialiste de la région Aquitaine Alain Rousset arrive en tête des intentions de vote avec 30% mais il est talonné à 29% par la liste des Républicains et du centre conduite par Virginie Calmels, l'adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux. Le Front National est à 19% d'intentions de vote. Au 2ème tour, Alain Rousset conserverait la Région avec 49% des intentions de vote contre 33% à son adversaire de droite.

Entrée en campagne réussie pour Virginie Calmels

Virginie Calmels a un atout et un handicap dans son début de campagne. L'atout, c'est la conjoncture nationale qui profite très largement à la droite, à tel point que certains observateurs annoncent déjà que la gauche pourrait, au mieux, ne conserver que 3 régions en décembre, dont la nouvelle région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes.Le handicap, c'est son manque de notoriété. Virginie Calmels est déjà toute neuve à Bordeaux où elle est arrivée aux municipales l'an passé parachutée par Alain Juppé. Vous imaginez que pour un électeur de Poitiers ou de Guéret, le nom de l'ancienne patronne du groupe de télévision Endemol n'évoque pas grand-chose. Créditée quasiment du même score qu'Alain Rousset au 1er tour, elle va pouvoir utiliser ce résultat pour tenter de créer une dynamique positive.

Alain Rousset peut rester serein

Mais le patron socialiste de la Région n'en est pas à trembler. La droite n'a quasiment pas de reports de voix possibles entre les deux tours et, au second tour, Alain Rousset est largement devant avec 49% contre 33%. Alain Rousset peut compter sur le score d'Europe Ecologie-Les Verts. La liste conduite par la Charentaise Françoise Coutant est crédité de 9%. Elle devrait fusionner au deuxième tour, comme cela est permis pour les listes entre 5 et 10%, avec celle des socialistes.La gauche de la gauche représente également 10% de l'électorat (8% pour le Front de Gauche, 2% pour "une liste d'extrême gauche"). Ce sont des voix qui ne reviendront pas systématiquement à Alain Rousset mais le président de la Région Aquitaine depuis 2004 devrait en récupérer un certain nombre.

Le Front National en retrait

Alors que le Front National fait figure d'épouvantail dans certaines région et se pose en candidat crédible à la majorité, ce n'est pas le cas dans la nouvelle région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes. Le FN ne réalise pas de percée véritablement sensible par rapport à ses scores des dernières élections départementales. Le parti est crédité de 19% au 1er tour, 18% au second, pas de quoi jouer réellement l'arbitre de cette élection régionale.
Toutes les données du sondage by Oanna
  Toutes les données du sondage
par Yves MaugueFrance Bleu Mardi 16 juin 2015
http://www.francebleu.fr/infos/regionales-2015/sondage-france-bleu-sud-ouest-rousset-taquine-par-la-droite-six-mois-des-regionales-2437017

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29287 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte