Magazine Culture

Claire Chazal à 120 000 euros par mois...

Par Sergeuleski

chazal.jpg

Remerciée par son employeur, TF1, Claire Chazal négocierait une prime de départ de 2 millions d'euros

   Est-il possible que ces gens-là ne puissent rien gagner d’autre que de l’argent ? Argent dont ils n’auront jamais assez d’une vie pour le dépenser ?

***

   120 000 mensuels pour une prestation de quatre week-ends par mois…

Mais alors, à ce prix-là, qu'est ce qu'on achète ? De qui, de quoi devient-on propriétaire ?

Et bien... de tout ! Absolument tout... de cette salariée à 120 000 euros par mois ! De son cul, de ses fesses, de ses seins, de ses culottes (propres et sales), de ses yeux dont on décidera éventuellement de la couleur, de ses rides (attention au jour où la chirurgie esthétique n’y pourra plus rien !), de sa prochaine tenue aussi... tout vous dis-je ! Tout :

"Allez, tu donnes ! Ca aussi c'est à nous ! Tu gardes rien !"

- Même ça ? Vous êtes sûr chef ?

- Tu permets !!!!

- Bien chef."

   Tout ! Pour sûr ! De ses tripes et entrailles, de ce qu'on trouvera au fond de ses toilettes juste avant de tirer la chasse (si si !), de son cerveau, de ses neurones, de son libre arbitre, de son bon vouloir... tout, absolument  tout ! De son sourire, de sa bêtise, de son regard de caniche contrarié quand elle annonce, mezza voce, une nouvelle catastrophe, sans manifestement en saisir quoi que ce soit... car, quand on sait ce qui est donné à comprendre aux téléspectateurs…

   Alors oui ! A 120 000 euros mensuels, à ce prix-là, on achète tout...  et on prend tout et on ne lui laisse rien ! Tout et le reste, une fois qu'on lui a tout pris et que l'on ne lui a rien laissé (si toutefois j'ai oublié quelque chose, merci de compléter) ! Ou bien plutôt, une fois que cette salariée a accepté de se dessaisir, de se lester, de se défaire, de se décharger, de se débarrasser de tout, et de ne rien préserver pour elle-même... son lit, sa chambre à coucher et son prochain gigolo ! Car, franchement, à ce prix-là, on aurait tort de se priver ! Vraiment !

   Mais alors...

   ... qu'est-ce qui lui reste à cette Claire Chazal à 120 000 euros mensuels ?

Ben rien. La bonne blague !

Ah si...

Devinez...

Claire-Chazal-l-echappee-belle_article_landscape_pm_v8.jpg

En bien... le magazine Gala ! Elle sur une plage avec un gigolo ou un partenaire qui aura vingt ou trente ans de moins qu'elle !

 Et puis Voici aussi !

chazal et son coup de jeune.jpg

***

   En début de semaine, un sondage a révélé que 70% des Français se moquent comme d'une guigne du départ de cette présentatrice du journal de 20H... un journal risée de toutes les rédactions d’Europe… celui de TF1 comme celui de France 2 dont il n'y a rien à sauver. 

Qui a dit que les Français étaient des veaux ? Car, à la lumière de ce sondage, il semblerait que les Français soient en bonne santé mentale : lucidité et vigilance. Tous les espoirs sont donc encore permis !

Quant aux 30% restant qui ont versé une larme sur cette liseuse de prompteur évincée par son employeur TF1 auquel, on l'aura compris, elle avait tout cédé en échange d'un salaire qui n'est pas un salaire mais le prix d'un simulacre en difficulté, de moins en moins capable de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, on pourra s’en accommoder.

______________

Pour prolonger, cliquez : Pour une information au service de toutes les intelligences


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergeuleski 6225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines