Magazine Société

Guinée: éviter la force excessive et meurtrière durant la période électorale

Publié le 17 septembre 2015 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Dans son rapport intitulé "Guinée. Empêcher le recours excessif à la force et respecter le droit à la liberté de réunion pacifique avant et après les élections de 2015 - Appel à l’action", Amnesty International revient sur les manifestations qui ont eu lieu en avril et mai, et insiste sur le fait que, sans action concertée des autorités, les manifestations prévues en amont du scrutin d'octobre pourraient faire de nouvelles victimes. L’organisation demande la mise en œuvre d'une réforme juridique après les élections, afin d'empêcher de nouvelles violences à l'avenir, de promouvoir le droit à la liberté de réunion pacifique et de garantir l'obligation de rendre des comptes pour toute violation commise.

"Le fait que des manifestants ont été blessés ou tués au printemps par les forces de sécurité qui ont recouru à une force excessive et arbitraire démontre qu'il est urgent de prendre des mesures en vue de respecter et de protéger les droits humains durant la période électorale", a déclaré Alioune Tine, directeur régional du programme Afrique de l'Ouest et centrale à Amnesty International.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 101429 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine