Magazine Amérique latine

Un séisme de magnitude 8,3 frappe le Chili

Publié le 17 septembre 2015 par Anthony Quindroit @chilietcarnets
image

Une des nombreuses photos envoyées sur les réseaux sociaux après la catastrophe naturelle (photo @farcordtwt)

Un peu plus de cinq ans après le séisme dévastateur (8,8 dir l’échelle de Richter) et meurtrier (523 morts) qui a frappé le pays, un tremblement de terre (8,3, selon l’Institut américain de géologie USGS) à entraîner la mort de dix personnes – un bilan hélas provisoire – et le déplacement d’un million de Chiliens en raison de l’alerte au tsunami qui a suivi. Les premières secousses ont été enregistrées vers 22h30 (heure chilienne) mercredi 16 septembre à 230 kilomètres au nord de Santiago, dans l’océan Pacifique, près d’Illapel, ville de 31 000 habitants.
L’île de Pâques, à 3.750 kilomètres au large du continent, a également dû être évacuée, alors que l’alerte au tsunami était étendue aux côtes asiatiques. Placée également en alerte, la Polynésie française est désormais hors de danger.
Des vagues de plus de quatre mètres ont été signalées par endroits.
Le site de l’Onemi (Oficina nacional de emergencia del ministerio del Interior y Seguridad Pública, le bureau – très critiqué après 2010 – en charge de la gestion des situations de crise au Chili) suit en direct l’évolution de la situation et maintient actuellement l’alerte rouge pour le nord et le centre du pays après ce terremoto ressenti jusqu’en Argentine.

image

la zone d'impact (image USGS)

la zone d’impact (image USGS)

La compagnie minière publique chilienne Codelco, plus importante productrice de cuivre au monde, ne signale ni blessé ni dégât mais indique rester en alerte au cas où des répliques – attendues – surviendraient.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anthony Quindroit 2219 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte