Magazine Culture

Soja

Publié le 17 septembre 2015 par Lordsofrock @LORDS_OF_ROCK

SojaCe cinquième rejeton des ricains appelle à la méditation avant même d'atterrir sur vos platines. L'effet de beauté contemplative légèrement hypnotique de la pochette, sculptée dans le bois par l'artiste Steven Wilson, reflète l'esprit du groupe une recherche de paix et de bonheur. Quête louable en ce bas monde.

AMID THE NOISE AND HASTE (« parmi le vacarme et la hâte ») a puisé son inspiration du poème de Max Ehrmann "The desiderata of hapiness" (1927) qui débute ainsi: "Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence…" Avec un tel message indéniablement l'ancrage musical est très roots, bien qu'une grêle oscillation pop ait été adjointe.

Soja

Produit par le jamaïcain Supa Dups (récompensé aux Grammy Awards pour ses collaborations avec Eminem, Rihanna, etc.), les invités jalonnent les plages de l'opus: Damian MarleyTrevor Young, Mala Rodriguez pour ne citer qu’eux. L’objectif était de faire participer le plus possible d’artistes invités, en travaillant avec chacun sur une chanson connectée à leur univers. Un pont pour permettre à tous de transmettre leurs messages. L’album entier s’intéresse à l’humanité. Pour SOJA, la musique est un moyen d’aider les gens à se raconter d’une manière plus affirmative. Selon eux, elle interroge aussi à se demander ce que l’on veut vraiment dans sa vie et comment être heureux par une introspection profonde. « Le point de l’album est de reconnecter les gens au pouvoir qu’ils ont en eux, de les amener à retomber amoureux de la vie. Regardez autour de vous, prenez une profonde respiration. Toutes les réponses sont là » (Jacob Hemphill).

Le chanteur de SOJA (Soldiers of Jah Army), Jacob Hemphill, essaime des thématiques qui lui sont chères : spirituelle, romance, récits de la vie quotidienne et  bien sûr militantisme: « Je veux prendre le micro pour tous ceux qui ne peuvent pas le faire ; notre objectif en tant que groupe est de défendre l’humanité. Nous observons le monde et essayons de le rendre meilleur dans le temps limité que nous avons sur cette Terre. » Même si les chansons ont parfois une sonorité uniforme, ça fait tout de même plaisir d’entendre ces envolées utopiques et de voir des rêveurs engagés qui n’ont pas perdu leur message face au magma du profit. 



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lordsofrock 11842 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte