Magazine Politique

Coup d’État militaire au Burkina Faso

Publié le 17 septembre 2015 par Unionrevolte
Coup d’État militaire au Burkina Faso Un coup d’Etat a eu lieu dans la soirée de mercredi, mené par les militaires du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) au Burkina Faso, qui ont pris en otages le président et le gouvernement.
les militaires ont annoncé jeudi matin avoir « dissous » les institutions de la transition et promis d’organiser des « élection inclusives » Un « Conseil national de la Démocratie » affirme avoir mis « fin au régime déviant de la transition (…) Le président de la Transition est démis de ses fonctions. Le gouvernement de transition » et « le Conseil national de la Transition » sont « dissous », a affirmé à la télévision publique un militaire, le lieutenant-colonel Mamadou Bamba (photo). « Une large concertation est engagée pour former un gouvernement qui se dévouera à la remise en ordre politique du pays et à la restauration de la cohésion nationale pour aboutir à des élections inclusives et apaisées », a-t-il poursuivi.
Le RSP, garde prétorienne de l’ex-président Blaise Compaoré, chassé du pouvoir par la rue en octobre 2014 après 27 ans au pouvoir, dénonce notamment la loi n’autorisant pas les partisans de l’ancien président Compaoré à se présenter à l’élection présidentielle qui devait avoir lieu le 11 octobre et devait mettre fin à la transition.
Après le coup d’état mené par les militaires, le président du parlement intérimaire (CNT) du Burkina Faso, Cheriff Sy, a appelé le peuple à se mobiliser contre la prise d’otages du président et du premier ministre. Le président du Conseil national de la transition a indiqué dans une déclaration à la presse que la « nation est en danger » après l’arrestation du président Michel Kafando ainsi que du Premier ministre Isaac Zida. « Le devoir nous appelle car la nation burkinabé est en danger (…) Nous en appelons au devoir de solidarité des forces vives, des forces politiques, de la société civile et de la communauté internationale avec tout le peuple burkinabé pour faire échec à cette opération », a écrit M. Sy dans un communiqué transmis aux médias.
Source : Algerie1

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unionrevolte 12554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines