Magazine Culture

Partez à la rencontre d'Un vrai dieu du stade de David Lange

Par Ptiteaurel62 @TheLovelyTeach
Partez à la rencontre d'Un vrai dieu du stade de David LangeMission : assister au shooting du calendrier Des hommes d’acier. Difficulté : ne pas baver devant ces modèles si sensuels...
Elle avait tout imaginé. Tout, sauf ça. Quand Clémence comprend que son job en intérim consiste à assister un photographe sur le shooting du célèbre et sulfureux calendrier Des hommes d’acier, son ventre se noue, son cœur s’emballe, et elle songe un instant à s’enfuir. Mais cette place est inespérée, elle ne peut laisser passer cette chance. Après tout, ça ne doit pas être si difficile, non ? Il suffit de considérer les modèles comme de simples objets et, surtout, de rester pro. Mais, lorsque les joueurs apparaissent, toutes ses bonnes résolutions fondent sous le feu de ces corps musclés et intégralement dénudés. Et quand la jeune assistante croise le regard azuréen du bel Hugo, les pensées qui l’envahissent sont tout sauf… pro !
Date de sortie: 18 septembre 2015
Editeur : HQN
Note : *****
Avant de vous donner mon avis, je souhaite à nouveau remercier Mélanie des Editions HQN pour m'avoir permis de découvrir cet auteur et cette nouvelle en SP
Mon avis : Je ne connaissais pas du tout David Lange et je n'avais jusqu'alors lu aucun de ses écrits. De plus, dans toute la série des nouvelles sexy sur le rugby , c'est la première que je lis écrit par un homme. Je trouve cela d'autant plus intéressant que la romance est en général réservée aux femmes et là non seulement David Lange nous fait rêver avec sa belle histoire mais en plus il entre dans la tête d'une femme et semble nous comprendre. Si si c'est possible :p
Un nouvel aspect du rugby est donc évoqué avec cette nouvelle. Qui dit rugby dit forcément calendrier des dieux du stade et David Lange nous montre l'envers du décor de ces shootings aux photos plus qu'audacieuses. Clémence est à la recherche d'un emploi dans le domaine de la photographie et elle répond donc à une annonce assez mystérieuse qui la conduit aux portes d'un stade. Elle sera l'assistante d'un jour du très célèbre photographe Arnaud LaTour. Les photos de ce dernier sont prestigieuses et sa renommée et son talent ne sont plus à démontrer.
La jeune femme est donc accueillie par le pétillant et bout en train Stéphane , qui ne semble pas insensibles aux charmes des joueurs venus prendre des positions lascives pour le calendrier "Des Hommes d'acier". Elle fait preuve d'une nervosité portée à on comble quand elle va devoir "diriger" des hommes installés dans leur plus simple appareil. Troublée, poussée dans ses retranchements par le potache Stéphane, elle réussit pourtant haut la main l'essai et elle marque des points auprès d'Arnaud. Mais tout cela prend un virage dangereux quand entre en scène le très charmant Hugo Blancart. Il ne cesse de la dévisager et elle ne parvient pas à cacher son trouble. Clémence parviendra t-elle à découvrir l'homme derrière la beauté sur papier glacée? Parviendra t-elle à rester professionnelle jusqu'au bout ? La cause du B.I.B ( Big is Beautiful) est elle perdue?
Hugo est certes ce qu'on nomme communément un beau gosse mais il est doté d'un très bon sens de l'humour et pour son bizutage, ses camarades de jeux ne vont pas le ménager , c'est le moins que l'on puisse dire. Certains passages sont très rigolos et j'ai apprécié l'esprit potache et bon joueur de ses grands enfants qui mettent tout en oeuvre pour détendre une atmosphère qui aurait pu être pesante avec un tel shooting. Ces hommes sont habitués à la nudité des vestiaires et la camaraderie est de mise . Qui se cache donc derrière ce vrai dieu du stade? Hugo sera t-il un homme de confiance ou abusera t-il de son sex appeal pour parvenir à ses fins?
Bref j'ai beaucoup aimé cette nouvelle que j'ai trouvé très romantique. J'ai été très surprise par le style de David Lange qui a réussi avec brio à écrire une histoire complète du point vue d'une femme. Il a réussi à saisir la psychologie féminine et à nous faire rêver avec ses gravures de modes. De plus, je pense que le fait que Clémence soit photographe a donné une autre dimension à l'écriture et j'ai trouvé les descriptions très visuelles et très artistiques. Je vous le recommande mesdames.
Pour commander cette nouvelle, cliquez ci dessous

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptiteaurel62 24873 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines