Magazine Beauté

Savoir avancer sans le BAC

Publié le 19 septembre 2015 par Dearjoy @DearJoy_fr
Savoir avancer sans le BAC
Comme je vous l'avais avoué récemment : je n'ai pas le BAC ! Je ne l'ai même pas passé, puisque je ne suis pas allé au lycée général donc pas de première, seconde ni terminale. J'entendais très souvent étant plus jeune : il faut que tu travailles bien à l'école pour avoir ton bac... parce que tu ne pourras rien faire de ta vie si tu n'as pas le bac... tu n'auras aucune porte d'ouverte devant toi, et j'en passe. 
Ce qu'ils n'avaient pas compris, c'est que cela ne servait à rien de me le répéter, à rien de m'expliquer le pourquoi du comment puisque de toute manière, j'allais grandir, et pouvoir réfléchir à ce pourquoi du comment faire pour tracer mon chemin sans ce fameux bac.  
Savoir avancer sans le BAC
Il y a quelques années avoir le bac c'était avoir le Graal, de nos jours pouvons-nous toujours en dire autant ? Bien sûre, il faut avoir un certain niveau pour certains métiers, mais vous savez, je vais vous dire quelque chose : une personne peut avoir le bac, avec de grandes études derrière (qui au passage ont coûté bien cher) et ne pas avoir les bonnes idées... C'est ce que je me dis chaque fois que je dois remonter toute une rue et prendre un rond point pour accéder à un magasin alors qu'il aurait suffi à faire un passage tout près de l'entrée de celui-ci, pourtant je ne me trompe pas, ce sont bien des ingénieurs aux hautes études qui ont imaginé cette route mal fichue ? 
Savoir avancer sans le BAC
Ce que j'ai compris au fil des années passées, c'est qu'avec de l'ambition et de la motivation, il est toujours possible de s'en sortir. Prenons l'exemple de la nana qui n'a pas de bac, aucun diplôme, mais de bonnes connaissances, rencontrées au travers d'événements, tout peut se jouer à partir d'une conversation... ! Lorsque l'on a pas le bac il faut savoir avoir du culot et ne pas avoir peur de tenter, car qui ne tente rien n'a rien. 
Nous avons ensuite le cas de celle qui souhaite se reprendre en mains, reprendre une formation avec remises à niveau, stages... Et entamer sur une formation diplomate dans le domaine souhaité. J'insiste bien quand je parle de domaine souhaité, car lorsque je disais vouloir devenir webdesigner, ont a presque tenté de me dissuader d'aller vers ce métier et pour quelle raison ? Tout simplement car eux les pédagogues, n'y connaissaient pas grand chose, j'en savais bien plus qu'eux. J'ai suivis ma raison, j'ai écouté mon coeur et mon cerveau (ne l'oublions pas, il faut savoir rester réaliste et garder les pieds sur terre mes lapins) et je me dis que j'ai bien fait, de ne pas les avoirs écouté.
Savoir avancer sans le BAC
L'école privée reste une bonne alternative, la formation par correspondance également à condition de pouvoir y mettre le prix. Petite astuce : quelques formations créées par des associations (ou autre), vous permettent de vous former gratuitement en étant inscrits chez pôle emploi, afin de pouvoir obtenir un titre pro ou un diplôme reconnu par l'état.  
Puis il y a également le cas de cette personne, qui se découvre (ou pas) une passion, elle aimerait en faire son métier, et il est parfois tellement dur de réussir à travailler de sa passion... je pense que certain d'entre vous en savent quelque-chose (sachez que vous pouvez vous exprimer dans les commentaires et nous raconter vôtre parcours) , mais, il n'empêche pas d'être motivé et de tout tenter. Beaucoup de personnes de nos jours sont autodidactes, elles se sont formés toutes seules, devant leur ordinateur, avec beaucoup de rigueur et de courage... elles se dirigent vers des formations pour se performer ou bien montent leur propre entreprise et finalement ce sont eux qui ont les meilleurs idées. 
Savoir avancer sans le BAC
Il existe tellement de solutions pour évoluer et avancer sans le bac... A vous de trouver la vôtre et de vous battre pour prendre vôtre revanche sur la vie et vous prouver (à vous même comme aux autres) que vous n'êtes pas incapable ! 
Ils ont finis par comprendre qu'il ne servait à rien d'être contre moi, à me dire qu'il me fallait absolument le bac. Ils ont compris qu'il était mieux de me laisser construire ma vie, tout en étant là lorsque j'avais un moment de doute. Tout simplement, ils ont compris.
Savoir avancer sans le BAC
Au final, est-ce que c'est si compliqué d'avancer sans le bac ? 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dearjoy 2291 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte